Côte d’Ivoire : Des témoignages accablants des policiers ; l’opposition annonce des manifestations de masse ; tout le Rhdp en effervescence 


19/08/2020
Côte d’Ivoire : Des témoignages accablants des policiers ; l’opposition annonce des manifestations de masse ; tout le Rhdp en effervescence 
Les militants du Rhdp préparent activement l’investiture de Alassane Ouattara.

L’actualité politique se taille la part du lion, ce mercredi 19 août 2020, comme l’indique la presse ivoirienne.

« A72 heures de l’investiture de Ouattara : tout le Rhdp en effervescence », barre à sa Une Le Mandat. Le confrère note que les femmes et les jeunes promettent du balaise au ‘’Félicia’’. Adama Bictogo a rencontré les femmes et les jeunes du Rhdp, en prélude à la convention du candidat Alassane Ouattara au stade Félix Houphouët Boigny. « Nous attendons 100.000 personnes et aujourd’hui, tout est prêt. Cette rencontre avec les femmes et les jeunes obéi au principe de ce que femmes et jeunes doivent porter la candidature du président Alassane Ouattara », a-t-il fait savoir. De même, selon ce journal les transporteurs ont sonné la mobilisation en leur sein.

« Élan national contre un 3è mandat illégal : l’opposition annonce des manifestations de masse à compter du 21 août 2020 », titre Le nouveau Réveil. Le confrère rapporte que les partis et groupements politiques de l’opposition ne démordent pas après la répression dont ont été victimes les personnes qui ont pris part aux manifestations pacifiques initiées par la société civile. « A partir de vendredi 21 août 2020, ils remettent le couvert avec des manifestations pacifiques sur toute l’étendue du territoire national pour dire non au 3è mandat ; réclamer la démission du président de la Cei ; demander l’audit de la liste électorale et le retour du président Laurent Gbagbo », souligne Le Nouveau Réveil.

Le Temps pour sa part, livre « des témoignages accablants des policiers » relativement à des agressions des manifestants par les Microbes.

Le confrère apprend que, selon des témoignages exclusifs obtenus par Amnety International, des policiers d’Abidjan auraient autorisé des groupes d’hommes, dont certains étaient armés de machette et de gros bâton, à attaquer les populations qui manifestaient contre la décision du président Alassane Ouattara de briguer un troisième mandat.

Soulignons que l’actualité internationale est dominée par le coup d’État militaire perpétré au Mali contre le président Ibrahim Boubacar Kéïta.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome