Côte d'Ivoire

Présidentielle 2020 : Le gouvernement interdit les manifestations de rue, des femmes disent non, pouvoir et opposition s’affrontent à la télé


20/08/2020
Présidentielle 2020 : Le gouvernement interdit les manifestations de rue, des femmes disent non, pouvoir et opposition s’affrontent à la télé

Les médias ivoiriens consacrent, ce jeudi 20 août 2020, leurs publications à la suspension des manifestations de rue alors que les femmes de l’opposition projettent une marche pour le vendredi 21 août 2020, contre le 3ème mandat du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, à la veille de son investiture par son parti, le RHDP. Le débat télévisé qui a mis aux prises, Bictogo et Adjoumani du parti au pouvoir avec Guikahué et Assoa Adou de l’opposition n’échappe pas non plus à la presse ivoirienne.

« Situation sociopolitique : Le gouvernement suspend les manifestations de rue », annonce L’Inter. A en croire ce quotidien, le gouvernement ivoirien a décidé de la suspension des rassemblements de masse sur la voie publique, du mercredi 19 août au mardi 15 septembre 2020. ‘’Le conseil a décidé de la suspension des manifestations sur la voie publique pour les autoriser seulement dans les enceintes closes ou des espaces dédiés sécurisés’’, rapporte L’inter.

Le Patriote abonde dans le même sens et nous apprend que les « manifestations de rue » sont « interdites jusqu’à nouvel ordre ».

Quant à Soir Info, il dévoile « Ce que le gouvernement a arrêté contre les manifestations ».

Pour Le Temps, « Ouattara panique et interdit les manifestations de rue » alors que Marie Odette Lorougnon du FPI pro-Gbagbo appelle les femmes à marcher le vendredi 21 août 2020. « La marche est maintenue », martèle-t-elle avant d’appeler à la mobilisation des femmes : « Femmes, rejoignez-nous pour la marche, ce vendredi ».

Pour ce qui concerne l’investiture du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, Le Patriote nous apprend que « La fièvre monte… » et que « Toutes les délégations » sont « en route pour Abidjan ».

Sur le même sujet, L’Expression rapporte les propos tenus par Adjoumani face à l’opposition hier à la RTI : « Ouattara sera bel et bien le candidat du RHDP, point ! ».

Concernant le débat télévisé, Le Quotidien nous informe que « Le RHDP reconnait l’existence de fraudes sur la liste électorale » et montre « Comment Assoa Adou et Guikahué ont corrigé Bictogo et Adjoumani ».

Dans la même veine, Le Nouveau Réveil assure que « Guikahué et Assoa Adou démontent tous les arguments du RHDP ».

Pourtant, les médias proches du pouvoir soutiennent le contraire. Pour eux, notamment Le Matin, « Bictogo et Adjoumani ridiculisent Guikahué et Assoa Adou ».

En ce qui concerne Le Patriote, il nous apprend que « Acculés par Bictogo et Adjoumani : Guikahué et Assoa Adou agitent le démon de l’ivoirité ».

Toujours à propos de ce débat télévisé, Fraternité Matin, quotidien pro-gouvernemental, informe que « Bictogo, Adjoumani, Guikahué et Assoa Adou se disent les vérités »

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome