Côte d’Ivoire : Macron et Ouattara décident du sort de la Côte d’Ivoire, Soro et les Gor provoquent pour installer le chaos, le patron de l’église catholique se déchaine et lance l’alerte


01/09/2020
Côte d’Ivoire : Macron et Ouattara décident du sort de la Côte d’Ivoire, Soro et les Gor provoquent pour installer le chaos, le patron de l’église catholique se déchaine et lance l’alerte
L'élection présidentielle en Côte d'Ivoire s'annonce électrique.

A deux mois de l’élection présidentielle 2020, les dépôts de candidature viennent d’être bouclés. Et parmi les candidats figurent Laurent Gbagbo et Soro Guillaume qui sont les stars en tête d’affiche sur les tabloïdes de ce mardi 1er septembre 2020. Aussi, le message de l’église catholique sur la candidature d’Alassane Ouattara occupe une place dans les médias de ce jour.

Le lundi 31 août 2020 a été la date butoir du dépôt des dossiers de candidature pour la présidentielle d’octobre prochain. Plusieurs candidats ont pris d’assaut la commission électorale indépendante (Cei) dont les représentants de Guillaume Soro et Laurent Gbagbo. Ils sont tous deux sous le poids d’une condamnation et radiés de la liste électorale. Ce qui pousse L’expression a titré « dépôt de candidature des radiés de la liste électorale : Soro et les Gor provoquent…pour installer le chaos » et fait savoir « la ferme mise au point de la Cei ».

Même son de cloche à Le Mandat qui écrit à sa une « Cei / Dépôt de candidature : l’opposition dans la provocation » sans oublier de mentionner « radiés, Gbagbo et Soro déposent leurs dossiers » aussi « plusieurs petits candidats présentent des dossiers incomplets ». Pour Le Mandat, cette démarche n’est pas fortuite. « Ce que cachent ces actes hors-la-loi » fait-il savoir.

Du coté des journaux proches de l’opposition, la mobilisation qu’a suscité les dépôts de dossiers de candidature de leurs leaders a le plus retenu leur attention. « Présidentielle 2020, en Côte d’Ivoire : la candidature de Gbagbo déposée à la Cei » barre Le Temps à sa une et relate « le film d’une grande mobilisation »

 Toujours dans la logique de la présidentielle, l’Eglise Catholique en Côte d’Ivoire par la voix de Mgr Jean-Pierre Cardinal Kutwa a traduit son sentiment relativement à la situation sociopolitique. Soir Info écrit « Situation Sociopolitique / à 2 mois de l’élection présidentielle : le patron de l’église catholique se déchaine et lance l’alerte » mais ajoute « les vérités crues du Cardinal Jean-Pierre Kutwa ».

L’expression estime que c’est une « intrusion de l’Eglise catholique dans le processus électoral » et poursuit pour dire que « le Cardinal Kutwa rejoint l’opposition radicale ». Du côté de Le Matin, on titre « déclaration contre la candidature de Ouattara : Mgr Kutwa au secours d’une opposition essoufflée ! » et s’interroge sur « pourquoi la candidature de Ouattara dérange tant Mgr Kutwa ? » pour qui « la candidature de Ouattara n’est pas nécessaire ».

 Le président Alassane Ouattara est en France depuis peu. Il rencontrera son homologue français Emmanuel Macron. Et L’inter d’écrire « Macron et Ouattara décident du sort de la Cote d’Ivoire ». Il présente également « les options sur la table ».

 

Alain Zadi (Stg)

Alain Zadi

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2