Côte d’Ivoire : Tête-à-tête Macron-Ouattara aujourd’hui, Gbagbo désavoue Armand Ouégnin, la Cei fait le point


04/09/2020
Côte d’Ivoire : Tête-à-tête Macron-Ouattara aujourd’hui, Gbagbo désavoue Armand Ouégnin, la Cei fait le point
Macron et Ouattara attendus aujourd'hui pour un tête-à-tête.

Tous les regards sont braqués sur la France où les présidents ivoirien et français doivent échanger ce jour. Encore qu’en Côte d’Ivoire, la période électorale donne du fils à retordre à toutes les parties prenantes. C’est l’actualité qui prévaut sur les journaux de ce vendredi 4 septembre 2020.

Depuis le 27 août 2020, le président ivoirien séjourne en France après avoir fait son investiture le 22 août 2020. Les uns et les autres étaient impatients de voir Alassane Ouattara et Emmanuel Macron se rencontrer. Et bien ce sera chose faite. « Tête-à-tête Macron-Ouattara aujourd’hui, à Paris » inscrit, à sa une, Fraternité Matin. Quant à L’inter, il met en avant des confidences de ce rendez-vous. « Présidentielle 2020 : des confidences sur la rencontre Macron-Ouattara, aujourd’hui » a-t-il mentionné en grand avant d’ajouter « la position de Paris sur le 3e mandat ».

La participation de Laurent Gbagbo à cette présidentielle 2020 continue aussi de faire des vagues. Alors sa candidature a été déposée à la Cei le lundi 31 octobre 2020 par le président d’Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (Eds), Georges Armand Ouégnin. Mais la sortie de l’avocate de Gbagbo, Me Habiba Touré remet en doute l’action de ce dernier. Ce que titre Le Jour plus. « Présidentielle 2020 : Gbagbo désavoue Armand Ouégnin et ses Partisans » indique le confrère qui continue « Gbagbo n’a mandaté personne ». Du côté de L’Expression, c’est la même rengaine. « Présidentielle 2020/ Après le dépôt de sa candidature : Gbagbo désavoue Armand Ouégnin et les Gor » a-t-il indiqué.

La phase des dépôts de candidature pour la présidentielle 2020 est terminée depuis le 31 août 2020. Un bilan a été fait par la Commission électorale indépendante (Cei). « Après le dépôt des dossiers de candidatures : La Cei fait le point » et « tous les regards tournés vers le Conseil constitutionnel » informe le quotidien L’Expression. L’Inter nous donne le nombre exact de dossiers déposés dans sa co-une. « 44 dossiers transmis au conseil constitutionnel, hier » fait savoir l’organe de presse.

Dans sa même livraison, il indique la période des réclamations. « Election présidentielle : 72 heures aux candidats pour faire des réclamations » a-t-il écrit.

La réplique du ministre Kobenan Adjoumani à Mgr Jean-Pierre Cardinal Kutwa a été diversement traitée par les médias. Aussi, l’action de Donald Trump, locataire de la maison blanche, à l’encontre de Fatou Bensouda, procureure de la Cour pénale internationale (Cpi) a été évoquée par la presse de ce jour.

Alain Zadi (Stg)

Alain Zadi

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2