Ouattara gâte les planteurs, ce que risquent Ouattara et ses suiveurs, KKB ruine les derniers espoirs de l’opposition


02/10/2020
Ouattara gâte les planteurs, ce que risquent Ouattara et ses suiveurs, KKB ruine les derniers espoirs de l’opposition
Alassane Ouattara dans le collimateur de la communauté internationale

Le prix du Cacao a subi une hausse 175 Fcfa au grand bonheur de nos braves planteurs. Une nouvelle qui a mobilisé l’attention de nos médias en ce vendredi 2 octobre 2020.Toutefois, la Côte d’Ivoire n’est pas à l’abri de sanctions internationales du fait de la situation sociopolitique qui y demeure.

 Le prix du Cacao est passé de 825 FCFA à 1000 FCFA a fait savoir le président de la République Alassane Ouattara. L’expression met en grand sur « Cacao/ prix bord champ fixé à 1000 FCFA : Ouattara gâte les planteurs ». Le Patriote, sur ce sujet, fait savoir la reconnaissance des agriculteurs à l’endroit du Président. « Les agriculteurs au chef de l’Etat : ‘’Merci, Président !’’. » mentionne le confrère qui relaye les propos du bienfaiteur en ces termes « Alassane Ouattara : « notre engagement, améliorer les revenus de nos parents ».

Cette nouvelle est considéré par les journaux proches de l’opposition comme une ruse surtout que nous sommes à deux semaines de la campagne présidentielle. L’inter donne les raisons de cette hausse du prix bord champ du Cacao à travers son titre « Commercialisation du Cacao, pourquoi Ouattara a fixé le prix bard champ à 1000 Fcfa/kg ». Le Nouveau Réveil titre à son niveau : « Roublardise du régime Rhdp : Cacao, 1000F/Kg, prix de campagne présidentielle 2020 de Ouattara ! ». 

En ce mois électoral d’octobre, tous les regards sont braqués sur la Côte d’Ivoire et surtout sur le gouvernement ivoirien. Face au refus du président d’appliquer certaines décisions de la communauté internationale, des sanctions pèsent sur son régime. Le Quotidien d’Abidjan écrit à sa une « Défiance à la communauté internationale par le régime Rhdp : vers des sanctions ciblées du Conseil de Sécurité de l’Onu, ce que risquent Ouattara et ses suiveurs ». Le Temps indique le nombre des institutions qui sont ont été saisi par rapport à l’attitude du président Alassane Ouattara. « 3e mandat, refus des décisions de la Cour Africaine : 60 chefs d’Etat et 14 institutions internationales saisis » peut-on lire à la première page du journal où il est écrit « le mentor du Rhdp de plus en plus seul ». Au niveau de Soir Info, un décryptage de ce qui pourrait se passer dans ce mois d’octobre est servi aux lecteurs. « Présidentielle 2020/ dans environ deux semaines, la Côte d’Ivoire entre dans une période cruciale ».

Kouadio Konan Bertin dit KKB devait passer en conseil de discipline du Pdci-Rda, sa famille politique. Une rencontre qui a finalement été reporté. Mais pour autant KKB ne lâche pas prise quant à sa candidature à cette élection. « Présidentielle 2020 / KKB ruine les derniers espoirs de l’opposition : ’’ Je suis bel et bien candidat’’ » transmet L’expression. Le Jour plus fait ressortir le ton ferme de KKB au sujet du report de son audition. « Conseil de discipline du Pdci / Après le report de son audition, KKB : ‘’qu’on ne me pousse pas à bout ! » barre à sa une le confrère et poursuit « je ne suis pas un homme à reculer devant les menaces ! ».

 

Alain Zadi

Alain Zadi

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome