Retour de Gbagbo en Côte d’Ivoire : Ce que l’ex-président exige du régime, le Rhdp en colère


07/12/2020
Retour de Gbagbo en Côte d’Ivoire : Ce que l’ex-président exige du régime, le Rhdp en colère
Le retour de Gbagbo semble ne pas émouvoir le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp).

Le retour de l’ex-président Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, les exigences de Laurent Gbagbo et les réactions qui en découlent, sont les sujets qui cristallisent l’attention de la presse ivoirienne ce lundi 07 décembre 2020.

Acquitté le 15 janvier 2019 et maintenu en liberté conditionnelle en Belgique, en vertu d’une décision de la Cour pénale internationale (Cpi), rendue le 1er février 2019, l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo et son ex-ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé peuvent à présent voyager presque librement et se rendre dans les 123 Etats membres de la (Cpi) y compris la Côte d’Ivoire. Un retour qui devra se faire avec l’accord du président de la République, Alassane Ouattara.

Après de longs mois d’attente, Alassane Ouattara vient de donner un avis favorable au retour de Laurent Gbagbo. Vendredi 04 décembre, Laurent Gbagbo s’est vu remettre deux passeports : un diplomatique et ordinaire. C’est en personne, et en présence de son avocate Me Habiba Touré, que Laurent Gbagbo, a reçu ses passeports des mains de la cheffe de cabinet du ministre des Affaires étrangères et de l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire, à Bruxelles. Selon l’un de ses proches, l’ancien président « est très heureux » de pouvoir enfin en disposer.

Laurent Gbagbo « envisage rentrer en Côte d’Ivoire au cours du mois de décembre. ». Il ne veut surtout pas créer de troubles, mais il n’est pas dans une logique de négocier son retour, seulement d’en organiser les modalités pratiques avec les autorités sur place. Laurent Gbagbo souhaite vivement obtenir la sécurité à laquelle a droit un ex-président de la République. « Après avoir obtenu ses deux passeports, voici ce que Gbagbo exige du régime, tout doit être prêt avant son arrivée en décembre, comment Ouattara e cédé aux pressions, Gbagbo toujours maître du jeu. », barre à sa Une Le Quotidien d’Abidjan.

Le retour de Gbagbo semble ne pas émouvoir le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), qui n’a pas tardé à réagir. Adama Bictogo, le directeur exécutif de cette formation politique crie sa colère relativement à la sortie de Me Habiba Touré, avocate de Laurent Gbagbo qui a qualifié le retour de Gbagbo ‘’d’épiphénomène.’’ Le Rhdp condamne les propos de Me Habiba Touré qui selon lui, ‘’vont contre l’aspiration des populations à vivre ensemble et en paix.’’ Pour cette formation politique, la remise des passeports de Laurent Gbagbo, traduit la volonté du président Alassane Ouattara à œuvrer inlassablement pour le rassemblement de tous les Ivoiriens autour de l’idéal de réconciliation et de paix. « Avant le retour de l’ex-président en Côte d’Ivoire, le Rhdp en colère contre l’avocate de Gbagbo, apporte la réplique. », titre le confrère Soir info.

 

Maxime KOUADIO

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome