Côte d’Ivoire : Ouattara tend la main à Bédié, les Ivoiriens crient toujours leur colère à Ouattara

Revue de presse
Publié le Source : Linfodrome
cote-d-ivoire-ouattara-tend-la-main-a-bedie-les-ivoiriens-crient-toujours-leur-colere-a-ouattara Alassane Ouattara veut dialoguer avec Henri Konan Bédié

La situation sociopolitique en Côte d’Ivoire reste pour le moins tendue. Et le président Alassane Ouattara a décidé de s’exprimer et parler à son « ainé », Henri Konan Bédié dans un discours à la nation. Les titres de la presse de ce mardi 10 novembre 2020 dénotent de ce que les médias ivoiriens ont retenu de cette adresse mais aussi des événements qui ont émaillé la journée du lundi 9 novembre 2020.

Le Conseil Constitutionnel a confirmé la victoire du candidat du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp), Alassane Ouattara le lundi 9 novembre 2020. Un triomphe sous tensions qu’il a dédié dans un discours à la nation à Feu Amadou Gon Coulibaly. Il a également invité l’opposition et en particulier, Henri Konan Bédié, président du Pdci et chef de fil de cette opposition à mettre balle à terre. « Décrispation politique : Alassane Ouattara tend la main à Bédié » fait savoir Le Mandat qui écrit par la suite « le chef de l’Etat réaffirme la primauté de l’ordre constitutionnel ». A son tour, le Jour plus relance la même information par les paroles du président « j’invite mon ainé à un dialogue franc et sincère ». Malgré toute la controverse et les tensions qu’ont suscité sa candidature, Alassane Ouattara dit « Je serai le président de tous les Ivoiriens » affiche à sa une L’Expression. Et Le Matin met en évidence les félicitations du chef de l’Etat à tous ceux qui ont allé exprimer leur droit de vote. « Le président Alassane Ouattara : je salue le courage des Ivoiriens…qui ont bravé les violences, pour exercer leur droit de vote » barre le confrère.

A propos de violence. Une frange de la population notamment celle de l’opposition a fait savoir son mécontentement vis-à-vis du président fraîchement réélu. « 3e mandat inconstitutionnel, blocus et libération des cadres de l’opposition : les Ivoiriens crient toujours leur colère à Ouattara » informe Le Nouveau Réveil. Chez Le Temps, même son de cloche. « Désobéissance civile : La Côte d’Ivoire fortement mouvementée, » écrit le confrère qui ajoute des « affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ». L’inter dévoile de son côté les dessous des manifestations à Dabou et Toumodi. « Situation post-électorale tendue : des secrets sur ce qui se tramait » révèle-t-il.

L’arrestation de Pascal Affi N’Guessan et tout ce qui m’entoure n’a pas échappé à la presse. Des rumeurs qui faisaient état de sa torture voire sa mort ont suscité la production d’une vidéo. Une vidéo le montrant tout souriant et démentant ces rumeurs. Mais pour Le Temps, il y a une anguille sur roche. « Affaire ‘’vidéo sur Affi N’Guessan’’ : Trop de zones d’ombre » indique le journal. L’Inter met l’accent sur l’inculpation de ce dernier. « Situation politique : Affi inculpé et placé sous mandat de dépôt » écrit-il.

Alain Zadi