Côte d'Ivoire

La pression monte avant les législatives, un responsable de la CEI viré, Bédié s’inquiète…

Revue de presse
Publié le Source : Linfodrome
la-pression-monte-avant-les-legislatives-un-responsable-de-la-cei-vire-bedie-s-inquiete

La presse ivoirienne s’est appesantie, ce jeudi 4 mars 2021, sur les préparatifs des législatives du samedi 6 mars 2021, la radiation d’un responsable régional de la CEI et les inquiétudes du président Henri Konan Bédié à propos de la santé du Premier Ministre Hamed Bakayoko.

La fièvre monte à deux jours des élections législatives du samedi 6 mars 2021. Dans le camp du parti au pouvoir et de l’opposition ainsi que des candidats indépendants, tout le monde est confiant.

« Le RHDP très, très, très fort ! » barre à sa Une Le Patriote, quotidien proche du parti au pouvoir. Le confrère se fait l’écho des meetings des candidats du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix. De Yopougon à Abobo, en passant par Cocody et le Plateau ainsi que les localités de l’intérieur du pays, Le Patriote raconte comment les différents candidats RHDP mobilisent sur le terrain.

Tout comme Le Patriote, L’Expression met en lumière la confiance qui règne dans le camp des candidats du parti au pouvoir. « Législatives du 6 mars, à 48H du scrutin : Les candidats du RHDP confiants ».

Pour sa part, Le Matin nous apprend que « Le RHDP verrouille l’opposition partout », dans tous les coins du pays.

Si la même confiance règne dans le camp de l’opposition, les confrères proches de cette opposition mettent l’accent sur la vigilance et la surveillance du scrutin. C’est le cas du quotidien Le Nouveau Réveil. En effet, le confrère proche du parti de Bédié informe que « Le PDCI-RDA et l’opposition arrêtent des dispositions ». Dans une interview accordée à RFI et reprise par Le Nouveau Réveil, Georges Ezalé candidat PDCI-EDS martèle que « Ce qui est arrivé à Bassam ne se reproduira plus ! ».

Selon Le Temps, « La stratégie de fraude du RHDP dévoilée ». En effet, le confrère nous apprend que Maître Zéhouri Paul Arnaud Bertin, notaire-conseil, candidat indépendant à Divo sous-préfecture de la liste « Le flambeau pour le développement » est inquiet quant à la transparence du scrutin dans sa circonscription. Il a saisi par courrier le président régional de la CEI du Loh Djiboua. « Pour dévoiler la fraude mise en place par le RHDP, pour gagner ». ‘’Je suis informé de l’existence de velléités de fraude massive. Les électeurs, comme vous le savez, ont été recensés sur des listes préalables par le candidat RHDP Amédée Kouakou presque partout, dans tous les villages (cartes d’électeurs ramassées, carte d’identité, numéro de BV etc…) moyennant de l’argent donné ou promis’’, soutient Me Zehouri Bertin.

C’est dans cette atmosphère que Soir Info nous apprend que « Un responsable régional de la CEI viré ». En effet, selon ce quotidien, « Dans un communiqué signé du deuxième secrétaire permanent adjoint de la Commission électorale indépendante (CEI), reçu, le mercredi 3 mars 2021, un commissaire régional de l’institution, inscrit frauduleusement sur la liste des candidats à l’élection législative, a été épinglé, et viré de cette liste ».

« La Commission électorale indépendante (CEI) porte à la connaissance de la communauté nationale, et particulièrement des électeurs de la circonscription électorale n°145, Akoupé-Bécouéfin, communes et sous-préfectures, que le nommé Atsé Atsé Wilson Desmond, Commissaire à la commission régionale du Goh, a présenté sa candidature à l’élection des députés du 6 mars 2021 sous le nom de Atsé Wilson Stevens. En usant d’artifices frauduleux pour modifier son identité dans sa déclaration formelle de candidature, Monsieur Atsé Atsé Wilson Desmond a pu se faire inscrire sur la liste des candidats en violation des dispositions de l’article 21 de la loi sur la CEI, qui interdit pourtant aux membres de cette institution d’être candidats à une élection organisée par la CEI ».

Conséquence, la CEI a décidé du retrait de Monsieur Atsé Wilson Stevens de la liste définitive des candidats retenus. Elle se réserve le droit d’engager à l’encontre de Monsieur Atsé Wilson Stevens des poursuites.

Sur le même sujet, Fraternité Matin a appris à Linfodrome que « Un candidat fraudeur épinglé et retiré de la liste par la CEI ». Quant à Le Jour Plus, il informe que « Un candidat radié » et dévoile « Ce qui lui est reproché ».

Concernant la situation socio-politique, L’inter informe que « Bédié s’inquiète pour Hamed Bakayoko ».

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.