Côte d’Ivoire : Une haute trahison évoquée au sein de l’opposition, Bictogo prend le pouvoir, Guikahué dans les cordes

Revue de presse
Publié le Source : Linfodrome
cote-d-ivoire-une-haute-trahison-evoquee-au-sein-de-l-opposition-bictogo-prend-le-pouvoir-guikahue-dans-les-cordes L'opposition est face au défi de l'union.

La trahison au sein de l’opposition, l’absence d’Amadou Soumahoro, le président de l’Assemblée nationale, les tumultes au sein du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), sont entre autres, les sujets qui cristallisent l’attention de la presse ivoirienne ce lundi 19 avril 2021.

Après le scrutin législatif du 06 mars dernier, l’heure est au bilan. La classe politique de l’opposition soupçonne d’ores et déjà des taupes en son sein. Point de départ de cette suspicion le mercredi 14 avril 2021, date marquant la mise en place des instances de la nouvelle législature de l’Assemblée nationale.

Comme il fallait s’y attendre, c’est Albert  Mabri Toikeusse, le président de l’Union pour la démocratie et la paix (Udpci) qui porte le flambeau des suspicions. Et ce, en raison de la non-obtention de poste au sein de l’hémicycle pour sa formation politique. Albert Mabri Toikeusse dénonce dès lors, une trahison au sein des membres de l’opposition. Il reproche à ces derniers de s’être abstenus de vote lors de la présentation du bureau de l’Assemblée nationale.

Le quotidien Soir info qui en sait un peu plus sur cette affaire, évoque une déception du président de l’Udpci qui appelle incessamment à la cohésion entre les partis et groupes de l’opposition contre le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), formation qui s’est taillée sur mesure le bureau de l’Assemblée nationale. En effet, sur les 11 postes que compte le Bureau de l’Assemblée nationale, 2 seulement ont été octroyés à l’opposition. Adama Bictogo, le directeur exécutif du Rhdp est devenu à la faveur de cette élection le premier vice-président de l’hémicycle en l’absence du président Amadou Soumahoro.

A peine réélu, Amadou Soumahoro est hors du pays. Adama Bictogo devient dès lors le premier responsable de l’hémicycle. De quoi faire dire au quotidien L’inter qu’Adama Bictogo ‘’prend le pouvoir’’ de l’Assemblée nationale.

Le quotidien Le jour plus, lui s’appesanti sur le ‘’rififi’’ au Pdci. Ce quotidien estime que, Maurice Kacou Guikahué, le secrétaire exécutif du Pdci est l’objet de tension au sein du parti. Il lui est reproché de n’avoir pas su gérer l’argent devant servir à la campagne du scrutin législatif. Le quotidien pense que l’ambiance n’est plus au beau fixe entre les parlementaires du Pdci. « Accusé de malversations, les militants réclament la tête de Guikahué. », barre à sa Une Le Jour Plus.  

 

Maxime KOUADIO