Situation socio-politique : ça chauffe au Pdci, des départs annoncés, Guikahué engage le bras de fer

Revue de presse
Publié le Source : Linfodrome
situation-socio-politique-ca-chauffe-au-pdci-des-departs-annonces-guikahue-engage-le-bras-de-fer Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire est au bord de l'implosion.

La crise au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), la réaction de Maurice Kacou Guikahué, le secrétaire exécutif en chef du Pdci, sont les sujets qui cristallisent essentiellement l’attention de la presse ivoirienne ce mercredi 28 avril 2021.

Tout n’a pas l’air d’être rose au Parti démocratique de Côte d’Ivoire, formation politique fondée par le premier président de la République de Côte d’Ivoire, Félix Houphouët Boigny. Ce parti septuagénaire traverse une grave crise sans précédent, à en croire les journaux ivoiriens qui en font un large écho. A l’origine de cette crise sans précédent, l’échec du parti septuagénaire lors de la présidentielle d’octobre 2020 marquée par la désobéissance civile. A cela, s’ajoute la perte des bastions originels du parti lors des dernières législatives. Faute de preuve pour discréditer le président du parti, certains militants semblent avoir trouvé le bouc émissaire. Il s’agit de Maurice Kacou Guikahué, le numéro 2 du Pdci, qui il y a quelque temps, était considéré comme le ‘’général’’ du Pdci, l’homme courageux au charisme imbattable.

Il est reproché à ce dernier d’être la cause des atermoiements du parti fondé par Félix Houphouët Boigny. C’est l’homme à abattre. Des clans rivaux s’empoignent depuis quelques temps. Le camp Maurice Kacou Guikahué qui souhaite une continuité et une autre branche qui pour l’heure ne porte pas de nom officiel. Elle réclame le départ sans précédent de Maurice Kacou Guikahué, par ricochet d’Henri Konan Bédié, ‘’l’héritier politique’’ de Félix Houphouët Boigny. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, est la mise en place d’un comité politique dans lequel Maurice Kacou Guikahué est relégué au second rang. Certains y voient d’ores et déjà, une manœuvre du Sphinx de Daoukro pour écarter ce dernier de l’appareil politique au profit de certains qualifiés comme des ‘’arrivistes’’.

‘’Les partisans de Bédié, les fanatiques de Tidiane Thiam, les troupes de Jean Louis Billon, l’armée de Guikahué et les pro-Rhdp.’’, s’affrontent, précise le confrère Soir info qui souligne expressément que ‘’d’importants départs sont annoncés au Pdci.’’ Pour le confrère Le Matin, Maurice Kacou Guikahué est loin de s’avouer vaincu face aux pressions qu’il subies de la part ses détracteurs. Pour Le Matin, le numéro 2 du Pdci a décidé d’ignorer royalement  les décisions du Sphinx de Daoukro. Il en veut pour preuve la tenue dans 15 jours d’une réunion du secrétariat exécutif, malgré la mise en place du comité politique ayant d’une certaine manière les mêmes attributions que le secrétariat exécutif.  

Rendez-vous dans vos kiosques à journaux pour plus de détails !

 

Maxime KOUADIO