Côte d'Ivoire

Gbagbo brise le mur de glace avec Ouattara, une marche empêchée, le gouvernement prend des mesures

Revue de presse
Publié le Source : Linfodrome
gbagbo-brise-le-mur-de-glace-avec-ouattara-une-marche-empechee-le-gouvernement-prend-des-mesures

La rencontre en vue entre Laurent Gbagbo et le président Alassane Ouattara ainsi que la marche avortée contre la cherté de la vie et les mesures prises par le gouvernement contre la hausse des prix sur les marchés cristallisent l’attention des médias ivoiriens, ce jeudi 22 juillet 2021.

« Rencontre Ouattara-Gbagbo le mardi 27 juillet : Le dialogue national inclusif de Bédié en marche », barre à sa Une Le Nouveau Réveil. Selon le confrère, « les effets induits de cette rencontre de mardi 27 juillet prochain, vont sans aucun doute s’inscrire dans le projet de réconciliation vraie que le président Henri Konan Bédié en fait son cheval de bataille ».

Pour sa part, Le Patriote qualifie cette rencontre de « Un acte fort du chef de l’Etat » et nous apprend que c’est « La preuve que le président Ouattara est le 1er artisan de la réconciliation nationale ».

Pour L’Expression, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la « Décrispation politique ». « C’est l’information politique majeure. Le président de la République, Alassane Ouattara, reçoit l’ancien chef de l’Etat, Laurent Gbagbo », nous apprend-il avant de préciser que « c’est Laurent Gbagbo qui a finalement pris l’initiative d’appeler son successeur après avoir eu la garantie que Alassane Ouattara serait bien au bout du fil ».

Quant à Soir Info, il précise « Le rôle joué par Dominique Ouattara et Nady Bamba dans le rapprochement ».

Le second sujet relayé par les médias ivoiriens a trait à la marche projetée par des populations contre la vie chère.

Selon L’Inter, « La marche contre la cherté de la vie empêchée ». « Annoncée pour hier mercredi 21 juillet 2021, dès 8 heures, la marche citoyenne de protestation contre la cherté de la vie qui devait partir de la commune de Cocody pour s’achever devant la Primature au Plateau, n’a pu se tenir. Elle a été empêchée par les éléments des forces de défense et de sécurité mobilisés sur le terrain ». Selon Nahounou Daleba, 1er vice-coordonnateur de la Coalition des indignés de Côte d’Ivoire, toutes les formalités nécessaires pour obtenir l’autorisation de cette marche avaient été remplies auprès de qui de droit…Pour lui, il s’agit d’une décision dont l’objectif était d’empêcher par tous les moyens cette manifestation pacifique pour protester contre la cherté de la vie ».

Le Nouveau Réveil s’interroge si « Les marcheurs contre la vie chère (ont été) gazés et interpellés, hier ? ». Il affirme que « L’expression de la rue a été, une fois de plus, étouffée, face au problème de survie de la population ». Mais « pour les initiateurs, ce n’est que partie remise ».

A propos toujours de la « Hausse des prix sur les marchés », Fraternité Matin dévoile « Les 8 premières mesures fortes du gouvernement ». A en croire le confrère, « le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie a indiqué pendant son point de presse que le gouvernement a pris un certain nombre de mesures pour contrer la flambée des prix ».

L’Expression renchérit et annonce que « Le gouvernement prend 8 vigoureuses mesures ».

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.