Echanges entre Ouattara et Gbagbo : Les dernières révélations sur la rencontre, quelque chose se prépare pour le 7 août

Revue de presse
Publié le Source : Linfodrome
echanges-entre-ouattara-et-gbagbo-les-dernieres-revelations-sur-la-rencontre-quelque-chose-se-prepare-pour-le-7-aout L'ex-président Laurent Gbagbo a échangé avec l'actuel président Alassane Ouattara.

La rencontre Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo est toujours au cœur des préoccupations de la presse ivoirienne ce jeudi 29 juillet 2021.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a reçu mardi 27 juillet son prédécesseur Laurent Gbagbo, pour la première fois depuis la violente crise post-électorale née de la présidentielle de 2010 qui opposait les deux hommes. Au menu de cette rencontre, la réconciliation nationale et la cohésion nationale. Occasion pour l’ex-président Laurent Gbagbo de plaider pour la libération des prisonniers politiques.  

Accompagné de trois fidèles, Georges-Armand Ouegnin, Assoa Adou et Hubert Oulaye, l’ancien président a remis à son successeur une liste de 110 noms, révèle le quotidien ivoirien Soir Info qui cite le confrère RFI. Les 29 plus anciens sont en prison depuis la crise post-électorale de 2010-2011 et n’ont pas bénéficié de l’amnistie présidentielle d’août 2018.

Les autres sont des personnes arrêtées en 2019 lors de tensions politiques dans le pays, ou lors de la contestation du troisième mandat d’Alassane Ouattara en octobre 2020. On y trouve aussi Soul-to-Soul, le bras droit de Guillaume Soro, récemment condamné à 20 ans de prison. Enfin, 6 personnes arrêtées le 17 juin dernier en marge du retour au pays de Laurent Gbagbo.

Le quotidien ivoirien L’inter, lui soutient que quelque chose se prépare pour le 07 août prochain. Selon L’inter qui cite Jeune Afrique, certains collaborateurs du président Alassane Ouattara plaident pour qu’il invite les présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, au défilé du 07 août organisé à l’occasion de la fête nationale.

« Une rencontre entre ces trois figures politiques est actuellement à l’étude. Cependant, ADO n’entend pas pour autant lancer un grand dialogue national ou ouvrir son gouvernement à l’opposition pour le moment.», précise L’inter qui cite le confrère Jeune Afrique. Le confrère Le Temps, lui indique que la rencontre du 27 juillet 2021 aura permis au président Alassane Ouattara de reconnaître l’humanisme du président Laurent Gbagbo.

 

Maxime KOUADIO