Côte d’Ivoire : Homosexualité, des députés disent NON, Comment le Fpi prépare son congrès, une église cambriolée

Publié le
cote-d-ivoire-homosexualite-des-deputes-disent-non-comment-le-fpi-prepare-son-congres-une-eglise-cambriolee
Revue de presse

L’actualité ivoirienne est dominée ce mercredi 10 novembre 2021 par les préparatifs du congrès du front populaire ivoirien (FPI), la dénonciation d’un projet de loi sur l’homosexualité et une église cambriolée à Port Bouet.

A trois jours du congrès du parti de Pascal Affi N’guessan, les choses se dessinent peu à peu. « Politique Nationale, Affi invite Simone Gbagbo à son congrès », écrit dans une de ses colonnes le quotidien L’Inter.

« Le Hambol est mobilisé et prêt pour le congrès », annonce Notre Voie par la voix de Ouattara Fadah, Secrétaire national du FPI. Dans une interview accordée au confrère Le Patriote, le secrétaire général du FPI Issiaka Sangaré a souligné que ce congrès permettra au parti de « se projeter vers le futur pour aborder des questions stratégiques et mettre en évidence notre appareil pour les approches opérationnelles au niveau de la communication ».

« Des députés dénoncent une tentative de légalisation de l’homosexualité », table à sa Une L’Inter qui explique qu’au cours d’une conférence de presse, les députés du groupe parlementaire Ensemble pour la démocratie (EDS) ont tiré la sonnette d’alarme sur un projet de loi en vue de la modification de plusieurs articles dont un en rapport avec l’homosexualité.

Autre information, une église a été cambriolée dans la commune de Port Bouet. « Port Bouët Anani, L’église catholique cambriolée, toute la quête emportée », indique Soir Info. Même son de cloche chez Notre Voie qui précise « Une citée attaquée, une église cambriolée, un individu blessé ».

Sandra Kohet