La Cour de justice de la CEDEAO condamne la Côte d'Ivoire, Guillaume Soro convoqué au tribunal de Paris, 42.000 enfants soldats recrutés en Afrique 

Revue de presse
Publié le Source : Linfodrome
la-cour-de-justice-de-la-cedeao-condamne-la-cote-d-ivoire-guillaume-soro-convoque-au-tribunal-de-paris-42-000-enfants-soldats-recrutes-en-afrique Avion d'Air Côte d'Ivoire

Faisons le tour de l'actualité ce jeudi 25 novembre 2021 avec la condamnation de l'État de Côte d’Ivoire dans l'affaire "avion d'Air Côte d'Ivoire saisi à Bamako >>, la convocation de Guillaume Soro par le tribunal de Paris pour répondre à la plainte de Michel Gbagbo et le chiffre choquant de 42.000 enfants soldats recrutés dans les conflits armés en Afrique de l'Ouest et du Centre.

Bien que l'avion de Air Côte d’Ivoire a pu regagner Abidjan sans encombre le lundi 22 novembre 2021 dans le litige qui oppose l'homme d'affaires Congolo-malien, Oumar Diawara à l'État de Côte d’Ivoire a travers BNI Gestion, l'État de Côte d’Ivoire a été sanctionné par la Cour de justice de la CEDEAO.

Le quotien Notre voie s'est intéressé à ce sujet et a barré à sa une << Affaire " avion d'Air Côte d’Ivoire saisi à Bamako" pourquoi la Cour de juste de la CEDEAO a condamné la Côte d’Ivoire >>.
Selon le confrère << la Cour de justice de la communauté économique des États de l'Afrique de l'ouest ( CEDEAO) a donné tort à la Côte d'Ivoire et la condamné, en conséquence, à payer au requérant, la somme de 1.250.000.000fcfa en réparation de la violation de ses droits>> plus d'informations à la page 4 du journal.

De son côté,  le quotidien Soir info,  s'est intéressé au << Rebondissement dans la plainte de Michel Gbagbo contre Soro>>.
En effet, le président du GPS était convoqué le mercredi 24 novembre 2021 devant le tribunal de Paris dans l'affaire de la plainte de Michel Gbagbo, le fils de l'ex-Président contre sa personne relative à son arrestation le 11 Avril 2011 à la résidence présidentielle.

Absent, Guillaume Soro, par le biais de ses avocats, a introduit une requête pour faire annuler la procédure.  Toutes les informations à la page 3 du journal.

Aussi, malheureusement,  lors des conflits armés, enlevés ou recrutés, les enfants paient un lourd tribut. Le quotien l'inter rapporte à sa une  << Conflits armés en Afrique de l'Ouest et du Centre : 42.000 enfants soldats recrutés, 4800 cas d'enlèvement, les révélations d'un rapport >>. Selon le rapport du Fonds des Nations Unies pour l'enfance ( Unicef), l'Afrique de l'ouest et du Centre ont enregistré le plus de grand nombre d'enfants recrutés et utilisés par des forces armées et des groupes armés.  << Cela représente plus de 42.000 violations entre 2005 et 2020>> selon Karin Heissler, cheffe de protection de l'enfance au Bureau régional de l'Unicef en Afrique de l'Ouest et du Centre.

Donaldony