Ouattara reconnaît les défaillances de sa gouvernance, le règne militaire devient contagieux, les éléphants tombent les armes à la main

Publié le Modifié le
ouattara-reconnait-les-defaillances-de-sa-gouvernance-le-regne-militaire-devient-contagieux-les-elephants-tombent-les-armes-a-la-main Alassane Ouattara, Président de la Répblique de Côte d'Ivoire
Revue de presse

Faisons le tour de l’actualité ce jeudi 27 janvier 2022 avec la réaction de Président de la République, Alassane Ouattara, relative aux irrégularités relevées dans les audits des sociétés d’État, le règne militaire dans la sous-région et l’élimination des éléphants de Côte d’Ivoire en huitième de finale de la Coupe d’Afrique des Nations.

Un conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 26 janvier 2022 au Palais Présidentiel . Présidant ce Conseil des Ministres, le Président de la République, selon le quotidien le nouveau réveil, a relevé certaines irrégularités qui sonnent comme un aveu: « Ouattara reconnaît les défaillances de sa gouvernance» mentionné à la une du journal.

En effet, « les actions entamées en 2021, notamment les derniers audits réalisés dans certaines entreprises du portefeuille de l’État, ont révélé des irrégularités importantes auxquelles il convient de remédier. On peut citer notamment, les irrégularités liées aux passations des marchés, le coût élevé et l’inopportunité du recours à certains emprunts , les comptes bancaires ne figurant pas dans la comptabilité des entreprises, les insuffisances au niveau du contrôle interne, les dépenses injustifiées, le montant élevé des dons, commissions et honoraires, et plus généralement la non maîtrise des charges»   » a relevé le Chef de l’État.

Les militaires au pouvoir

Le quotidien l’inter s’est intéressé aux transitions militaires et coup d’État dans la sous-région et barre à sa une « Transitions militaires au Mali et en Guinée, coup d’État au Burkina Faso: le règne militaire devient contagieux».

la Côte d’Ivoire n’est pas une terre vierge de toute pénétration terroriste

Mali, Guinée et depuis quelques jours le Burkina Faso sont tombés dans la spirale de la gouvernance des régimes militaires par coup de force. À qui le tour? S’interroge le confrère.

Le quotidien qui mentionne des ‘’ légèretés’’  dans la gestion de la menace terroriste, interpelle le gouvernement ivoirien car « la Côte d’Ivoire n’est pas une terre vierge de toute pénétration terroriste».  

Fin de parcours pour les éléphants

Les éléphants de Côte d’Ivoire n’iront pas plus loin qu’aux huitièmes de finale de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations ( CAN Cameroun 2021). Éliminés ce mercredi 26 janvier par les pharaons d’Égypte aux tirs au but ( 4-5), « les éléphants tombent les armes à la main». Cette information fait la une de l’actualité sportive de ce jour.

Selon le récit des confrères, les deux formations se sont rendus coups sur coups tout au long du temps additionnel et des prolongations (120 minutes de jeu). Finalement, ce sont les tirs au but qui les départages et les pharaons s’en sont sortis les plus chanceux.