Côte d’Ivoire

Comment va se jouer la succession de Soumahoro ; le régime Ouattara poursuit le démantèlement du camp Soro

Publié le
comment-va-se-jouer-la-succession-de-soumahoro-le-regime-ouattara-poursuit-le-demantelement-du-camp-soro Deux anciens présidents de l'Assemblée nationale d'Alassane Ouattara (PhDr).
Revue de presse

Le suspense demeure à l’hémicycle depuis le décès d’Amadou Soumahoro, à en croire les titres de la presse de ce jeudi 19 mai 2022 qui dépeindre également la situation du camp Soro.

Le poste de président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire est à pourvoir. Et le Rhdp, parti au pouvoir et majoritaire compte bien garder ce poste. Chacun fait son pronostique.

Ouattara a le dernier mot

L’inter donne sa petite idée sur la démarche qui permettra de connaitre le remplaçant d’Amadou Soumahoro. Il titre ce matin « assemblée nationale : comment va se jouer la succession de Soumahoro ».  Il poursuit dans la même veine pour faire savoir que « le Rhdp suspendu à la décision de Ouattara » sans oublier de mentionner « ce qui s’est passé hier (mercredi 18 mai 2022 ndlr), à la rue Lepic ».

Au Rhdp, il ne peut avoir qu’un seul candidat

L’essor est sans ambigu sur la question. Il ne se gêne pas de mettre en avant la personne d’Adama Bictogo, député de la ville d’Agboville. « Rhdp/ Succession de Amadou Soumahoro : Adama Bictogo, le choix du groupe parlementaire » a-t-il indiqué.

Le confrère cite le président du directoire qui fait une précision de taille. « Koné Kafana : au Rhdp, il ne peut avoir qu’un seul candidat… » a-t-il relayé.

Alors que les regards sont fixés sur Adama Bictogo, Cissé Bacongo se fait sentir. « Assemblée nationale : Cissé Bacongo, candidat à la présidence » a-t-il écrit.

Soro, loin d’être oublié

En dépit de ce qui se passe au Rhdp, le camp Soro n’est pas encore sorti du viseur d’Alassane Ouattara. La course-poursuite des soroïstes continue. Le panafricain a mis en le doigt sur le démantèlement du camp Soro.

Succession d’ Amadou Soumahoro : Un proche du président Ouattara fait des révélations, ce qu’il dit de Bictogo

« Contraintes à l’exil, perquisitions, procès et détentions mandats d’arrêt, ventes aux enchères de biens : Le régime Ouattara poursuit et durcit le ‘démantèlement’ du camp Soro » a rendu public le confrère.