Inondations :24 milliards de FCFA engloutis au carrefour de l’indénié ; grogne contre les tarifs du péage de Bassam

Publié le Modifié le
inondations-24-milliards-de-fcfa-engloutis-au-carrefour-de-l-indenie-grogne-contre-les-tarifs-du-peage-de-bassam image d'archive utilisé pour illustration
Revue de presse

Faisons le tour de l’actualité de ce jeudi 23 juin 2022 avec la valeur des dégâts de l’ inondations du mardi dernier au carrefour de l’indénié et la grogne des consommateurs contre  les tarifs du péage de Grand-Bassam.

dégâts des inondations 

Ouvrons la revue de presse de ce jeudi 23 juin 2022 avec les inondations à Abidjan et leurs cortèges de dégâts.  Suite à la pluie diluvienne du mardi 21 juin dernier, plusieurs sites ont été inondés dans la capitale Ivoirienne notamment le carrefour de l’indénié.

un record en Côte d’Ivoire en matière de précipitation pour seule journée

Le quotidien ‘’ le panafricain’’ qui s’est intéressé à une évaluation des dégâts, a mentionné à sa une: « Pluies torrentielles du mardi: 24 milliards de FCFA engloutis au carrefour de l’indénié ». les précisions à la page 6 du journal : « le déluge qui est tombé sur Abidjan et ses environs dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 juin 2022 a battu un record en Côte d’Ivoire en matière de précipitation pour seule journée.  

La capitale économique ivoirienne a enregistré en moins de 24h, plus de 170 mm3 d’eaux de pluie. Ces averses ( plus de 170 mm3) représentent plus des trois tiers ( 50 mm3) des prévisions de la Sodexam. (...) 105 victimes, 6 morts, 1 disparu, d’importants dégâts matériels et financiers enregistré»

Grogne contre les tarifs du péage de Bassam

Les coûts du tarif du péage de l’autoroute de Grand-Bassam ont été rendu public par le Fonds d’Entretien Routier ( FER). Ces tarifs annoncés vont de 1000f CFA à 3500F CfA en fonction de la catégorie du véhicule.

Suite à cette annonce, la fédération des associations de consommateurs qui dénonce une décision unilatérale et des répercutions sur le coût du transports urbain et des produits de grandes consommations , fait des propositions à la page 8 du Nouveau réveil qui a inscrit dans ses colonnes « Des consommateurs montent au créneau: péage de Bassam, ça grogne fort contre les tarifs fixés».