Burkina-Faso : Damiba renversé par ses anciens compagnons, la sale mission confiée aux CEI locales RHDP

Publié le Modifié le
burkina-faso-damiba-renverse-par-ses-anciens-compagnons-la-sale-mission-confiee-aux-cei-locales-rhdp Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré et ses hommes sont parvenus à renverser le lieutenant-colonel Damiba
Revue de presse

Le coup d’ État militaire au Burkina Faso et la révision annoncée de la liste électorale en prélude aux prochaines élections locales en Côte d’Ivoire font la Une des journaux ivoiriens parus ce lundi 03 octobre 2022.  

Coup d’ État au Burkina Faso  

Au Burkina Faso, le Lieutenant-colonel, Paul Henri Damiba Sandaogo est tombé. L’ancien homme fort de Ouagadougou a été renversé à la suite d’un coup d’ État militaire. Le nouvel homme fort de Ouagadougou se nomme Ibrahim Traoré, un jeune capitaine de l’armée, chef de corps de l’Unité Cobra.

“ Damiba renversé vendredi par ses anciens compagnons”, note Notre Voie qui révèle que le pays s’est aujourd’hui “désintégré”.   Le Jour Plus revient sur les négociations menées par les guides religieux et coutumiers afin d’éviter au Burkina Faso, une situation chaotique. “ Ce qui a causé la chute de Damiba”, explique Générations nouvelles. “Deux coups d’ État en 8 mois”, écrit le Quotidien d’Abidjan.  

  Révision listing électoral

 Autre actualité relayée par la presse ivoirienne, c’est le lancement prochain de l’opération de révision du listing électoral en prélude aux prochaines élections municipales et régionales.  À sa Une, le nouveau réveil alerte l’opinion sur les graves menaces qui pèsent sur les prochains scrutins.

Révision de la liste électorale, la sale mission confiée au CEI locales RHDP

“ Révision de la liste électorale, la sale mission confiée au CEI locales RHDP”, lit-on à la Une du journal.   Le confrère estime en effet que dans sa mouture actuelle, les CEI locales aux couleurs du RHDP pourraient faire les choses dans le seul intérêt du parti du président Alassane Ouattara.

“ Qui sait si devant ces CEI aux couleurs locales du RHDP, toutes les manipulations de la liste électorale (basculement d’un grand nombre de militants fictifs , ajouts des suspects avec des CNI à eux données, déplacement douteux des électeurs, gonflage de la liste...”, s’interroge le tabloïd ivoirien”.  

Bureau politique du PDCI

  La presse ivoirienne s’est également fait l’écho du dernier bureau politique du PDCI-RDA tenu jeudi 29 septembre 2022 à Daoukro. “ Pourquoi Bédié est candidat unique au 13e Congrès”, indique Dernière Heure Monde. Pour le Mandat, ce bureau politique est “frappé de nullité”. L’Avenir, pour sa part ,indique que Bédié “se paie la tête de ses militants”.