La Cote d'Ivoire et la fondation Lions Club International s'engagent pour l’amélioration des conditions de santé des populations


17/04/2019
La Cote d'Ivoire et la fondation Lions Club International s'engagent pour l’amélioration des conditions de santé des populations

La question de la santé reste encore une préoccupation pour le gouvernement ivoirien. De passage en Cote d'Ivoire, Dr Naresh Aggawal, Président de la fondation du Lions Club International, a rencontré le ministre ivoirien de la santé et de l'hygiène publique, Dr Aka Aouélé pour lui faire part de ses différents projets pour améliorer les conditions de santé en Côte d'Ivoire.

Au cours d'une conférence qui s'est tenue le mardi 16 avril 2019 dans les locaux du ministère de la santé de l'hygiène publique, au Plateau, les deux hommes ont fait valoir leur engagement commun qui est de donner une nouvelle image à la santé en Cote d’Ivoire.

Dr Naresh a présenté sa fondation comme étant l'une des plus grandes Organisations Non Gouvernementales ( ONG) du monde dans l'humanitaire avec des programmes établis pour lutter contre la malnutrition, la famine, le diabète. « Il existe plus de 700 lions club ici pour vous soutenir dans n'importe quel besoin, vous pouvez les contacter à tout moment. C'est un réseau disponible pour vous. », a indiqué le Président de la LCIF. Il a de même ajouté qu'un programme SightFirst pour la protection de la vue est instauré en Cote d'Ivoire, pour mettre à la disposition de ceux qui ont le plus besoin des soins ophtalmologiques de qualité.

Un membre de LCIF a affirmé que l'Institut des Aveugles de Yopougon est l'une des œuvres de la fondation en Cote d'Ivoire et qu'elle envisage d'étendre ses actions dans toutes les villes. « C'est le prolongement des actions historiques contre la cécité que le LIONS Clubs organise depuis sa création.» ajoute-il. Pour terminer, Dr Naresh aggawal a donné l'assurance d'améliorer les conditions de la santé en Cote d'Ivoire.

Le ministre Aka Aouélé a, de son coté, exprimé sa gratitude suite à l'aide que souhaite apporter la LCIF et a fait part des actions menées par le gouvernement dans ce sens. «Depuis 2 ans, la Cote d'Ivoire est engagée dans un élan social, le ministère de la santé est le plus concerné. Par conséquent votre aide est la mieux tombée » a dit le ministre Aouélé.

Pour montrer l'engagement dans les questions de santé, le ministre de la santé et de l'hygiène a souligné que «  la Cote d'Ivoire s'est bien positionnée pour lutter contre la malnutrition et la famine et que le cancer infantile est une problématique pour laquelle des initiatives importantes sont prises ».

Le gouvernement ivoirien a organisé un dialogue pour le financement de la santé. A cet effet « un sommet présidentiel présidé par le Président de la République se tiendra le jeudi prochain pour débattre sur le financement de la santé », a signifié le ministre de la santé et de l'hygiène publique de Cote d'Ivoire.

Caroline N'Guessan (Stg)

 

1 | 2