Coronavirus/ Consommation de Viande de brousse, poisson, crabe, escargot, ... : Y a danger, ce qu'il faut faire


29/01/2020
Coronavirus/ Consommation de Viande de brousse, poisson, crabe, escargot, ... : Y a danger, ce qu'il faut faire
Des fruits de mer et la viande de brousse sont pointés du doigt.

 L’épidémie du Coronavirus n'a pas fini de livrer ses secrets. Ce nouveau virus grippal proviendrait de certains fruits de mer et /ou d'animaux sauvages. D'où la vigilance à observer.

Les autorités togolaises ont le 25 janvier 2020 attiré l'attention de leurs concitoyens sur des précautions à prendre relativement à la consommation de viande et de certains fruits de mer. « Maladie très grave, hautement contagieuse et mortelle, le Coronavirus se transmet à une personne par contact avec les secrétions nasales et les gouttelettes de salive émises par la toux et les éternuements d’une personne malade. Elle proviendrait des fruits de mer (crabes, crevettes, escargots de mer, huitres, etc…), selon l’OMS », soutiennent ces autorités qui ont placé ce pays en état d’alerte sanitaire.

En conséquence, le Togo conseille à sa population de « bien cuire les viandes, poissons, crabes, crevettes, escargots et autres fruits de mer avant de les consommer ».

Outre les fruits de mer, la Chine vient d’interdire « temporairement » la vente d' animaux sauvages par crainte d’aggraver l’épidémie. Serpents, rats, louveteaux, salamandres… On trouvait de tout sur les étals du marché de Wuhan, avant sa fermeture. « On a très vite su que c’était en relation avec ce marché de fruits de mer, qui vendait aussi d’autres animaux vivants. Les premières personnes concernées avaient toutes ce marché en commun », explique Jeanne Brugère-Picoux, professeure honoraire de l’École nationale vétérinaire d’Alfort. Selon les premières études, le coronavirus viendrait justement, comme son prédécesseur, le Sras, d’un animal. Cette fois-ci, ce serait la faute de la chauve-souris. L'animal l’aurait transmis à une espèce encore à déterminer, laquelle aurait par la suite contaminé l’homme. Selon un article du Journal of Medical Virology, cet animal pourrait être un serpent.

Notons qu'à ce jour, 584 cas, dont 17 mortels, ont été notifiés à l’OMS. 575 de ces cas et l’ensemble des décès ont été notifiés en Chine, tandis que les autres cas ont été notifiés aux États-Unis d’Amérique, au Japon, en République de Corée, à Singapour, en Thaïlande et au Viet Nam. Un cas suspect a été enregistré en Côte d'Ivoire et fait encore l’objet d’enquête. 

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2