Santé/ Vincent Toh Bi (Préfet d'Adidjan) : martèle : « Le koutoukou, les sauces pimentées, l’ail et le gingembre ne soignent pas le Coronavirus.


13/03/2020
Santé/ Vincent Toh Bi (Préfet d'Adidjan) : martèle : « Le koutoukou, les sauces pimentées, l’ail et le gingembre ne soignent pas le Coronavirus.
 Le koutoukou ne soigne pas le Coronavirus

Vincent Toh Bi, préfet d'Abidjan a invité les populations à prendre au sérieux la menace que constitue le Coronavirus. Il a insisté sur le respect des consignes, dans un post sur sa page Facebook, le jeudi 12 mars 2020.


« Le koutoukou ne soigne pas le Coronavirus; les sauces pimentées ne soignent pas le Coronavirus ; l’oignon, l’ail et le gingembre ne soignent pas le Coronavirus. Il faut arrêter de plaisanter avec ces situations d’urgence mondiale, car de telles idées que j’entends à mon bureau et dans mes interactions avec les populations sont de nature à conduire à des comportements dangereux et exposer de nombreuses vies », a-t-il insisté.
Pour lui, à  force de tout prendre à la légère et avec la même insouciance qui empêche d’avancer, les populations pourraient en payer très cher le prix dans ce type de crises.
« Déjà, certains artistes inspirés par on ne sait quelle muse se joue de la maladie. Lorsque les pays les plus puissants de la planète commencent à suspendre des vols , à fermer les Écoles, à interdire des activités économiques, à limiter les mouvements, à mettre en chômage partiel des travailleurs de certains secteurs, lorsque les bourses et les grandes places financières commencent à dégringoler, il n’y a plus aucune place pour le jeu et les plaisanteries de mauvais goût », a-t-il souligné.
Avant de lancer cet appel pressant: « Abidjanais, lavez vous les mains chaque fois que possible, ne toussez ni n’éternuez en l’air ou sans mouchoirs, limitez les contacts sociaux physiques tels que les salutations avec les mains , appliquez toutes les consignes rendues publiques par les autorités de la Santé ».

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome