Côte d'Ivoire

Santé : Bruno Koné pose les premières pierres de l’hôpital général de Kouto et du CHR de Boundiali


13/10/2020
Santé : Bruno Koné pose les premières pierres de l’hôpital général de Kouto et du CHR de Boundiali
Le ministre Bruno Nabagné Koné a procédé à la pose des premières pierres du CHR de Boundiali et de l'hôpital général de Kouto

Dans 15 et 16 mois, l’hôpital général de Kouto et le centre hospitalier régional de Boundiali sortiront de terre, à la grande satisfaction des populations de la région qui ont longtemps caressé ce rêve. C’est l’assurance donnée le lundi 12 et le mardi 13 octobre 2020 par M. Akindes, représentant de NMS Infrastructure, structure britannique en charge de la mise en œuvre du projet, lors des cérémonies de pose des premières, présidées par le Ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Koné.

A Boundiali, la Ministre Mariétou Koné, maire de cette commune et hôte de la cérémonie, a rappelé le contexte historique de l’obtention de ce projet pour la ville qu’elle administre. Pour la ministre de la Solidarité, c’est l’ex-Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, qui avait en 2017, enjoint expressément les services du ministère de la Santé d’alors, afin que ce projet soit inscrit au titre des priorités du gouvernement. Après avoir demandé une minute de silence en la mémoire de l’illustre disparu, Mariétou Koné a rappelé que l’Hôpital général de Boundiali « construit avant les indépendances était dépassé » et que ce nouvel édifice serait un véritable ouf de soulagement pour les populations de Boundiali en particulier et de la Bagoué en général.

Bruno Nabagné Koné, président de la cérémonie, ne dira pas autre chose. « C’est avec honneur et plaisir que nous recevons cet ouvrage sur nos terres. Nous sommes fiers d’avoir un centre hospitalier régional comme cela devrait être le cas pour toutes les grandes régions de Côte d’Ivoire », a-t-il indiqué, après un hommage appuyé au ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Eugène Aka Aouéllé, absent pour l’occasion.

Poursuivant, il a tenu à féliciter le chef de l’Etat, le Président Alassane Ouattara pour « la transformation qu’il est en train d’opérer dans le pays entier ». Il a égrené le chapelet des réalisations du gouvernement dans la région de la Bagoué et ailleurs en Côte d’Ivoire, avant d’inviter les populations à continuer à faire confiance au président de la République. Cet hôpital, a-t-il ajouté, « va permettre à toutes les populations de la région de la Bagoué, d’être mieux traitées, mieux prises en charge dans un centre avec un meilleur confort où elles auront accès à des technologies plus modernes ».

La pose des premières pierres du CHR de Boundiali et de l’hôpital général de Kouto, s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme de construction d’infrastructures sanitaires clé-en-main à Minignan, Kouto, Boundiali, Ouangolodougou, Katiola et Bouaké. D’un montant global de 214 milliards de francs CFA, ces projets seront livrés sur une période de 3 ans. Les hôpitaux seront entièrement construits et équipés avec du matériel de dernières générations respectant les normes internationales en matière médicale. Le programme est financé en partie par le gouvernement du Royaume Uni via l’agence « United Kingdom Export Finance ».

 

Adolphe Angoua

Infos : Malick Sangaré

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome