L'excès de poils chez la femme doit-il être perçu comme un élément de beauté ?


11/11/2020
L'excès de poils chez la femme doit-il être perçu comme un élément de beauté ?
Une femme velue des pieds à la tête est souvent mal perçue, et les réactions et moqueries peuvent être violentes. (Ph: DR)

L'hyper pilosité féminine est l’apparition de poils noirs et épais dans des zones normalement sans poils chez la femme, comme la lèvre supérieure, le menton, le cou, la poitrine, le dos, le ventre, entre le nombril et le pubis, les fesses.

Pour beaucoup, c’est un véritable handicap, dont les conséquences psychologiques peuvent être lourdes. Les femmes concernées perdent souvent confiance en elles et ont des difficultés à accepter cet excès de poils. On peut chercher à se débarrasser de ces poils par simple rasage, épilation temporaire ou définitive… En effet une femme velue des pieds à la tête est souvent mal perçue, et les réactions et moqueries peuvent être violentes. On observe parfois chez ces femmes, des difficultés relationnelles, des phobies scolaires… Elles peuvent donc ressentir le besoin de se tourner vers un psychologue pour en parler.

La pilosité féminine évolue sous l’action des androgènes. C’est une famille d'hormones dont la plus connue est la testostérone. Ce n’est donc pas une maladie mais le signe d’un déséquilibre hormonal qui peut avoir diverses origines, qu’elles soient innées (génétiques) ou acquises (maladie, tumeur…).

Pour connaître la cause de cette pilosité, il faudra te tourner vers des spécialistes : gynécologue en premier lieu, et éventuellement dermatologue (spécialiste de la peau) et endocrinologue (spécialiste des hormones). Le traitement sera généralement à base d’hormones, pour tenter de rééquilibrer la balance.

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome