Le ministre de la Santé révèle : « Aujourd’hui, nous arrivons à neuf cas »

Santé
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
le-ministre-de-la-sante-revele-aujourd-hui-nous-arrivons-a-neuf-cas Ph DR

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Aka Aouélé, a révélé ce mercredi 18 mars 2020 à l’Injs en présence des passagers confinés que de six cas confirmés, la Côte d’Ivoire est passée à neuf.

Suite aux nombreuses plaintes des passagers arrivés mardi soir à Abidjan puis confinés à l’Injs, trois ministres dont le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique se sont rendus ce mercredi au sein de l’Injs. Après avoir écouté les nombreuses revendications et autres plaintes desdits passagers, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique a au nom du gouvernement informé ses hôtes qu’ils sortiront tous de leur lieu de confinement. « Premièrement, vous allez tous sortir d’ici », a-t-il dit ajoutant que « ce sont les instructions du président de la République et de son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly ».

« Cette mesure a été prise pour faire une faveur aux ivoiriens. La mesure était draconienne au départ le CNS a cru bien faire en vous faisant venir. Vous au moins vous avez la chance de venir. Les mesures ont été prises le lundi à 19h et il fallait immédiatement les appliquer, c’est un peu normal que les choses se passent ainsi. Sinon, le gouvernement n’est pas là pour travailler contre sa population. On était à un cas déclaré et en deux jours, nous sommes arrivés à six et aujour’hui, nous en avons encore trois, ce qui va faire neuf. Le gouvernement vous demande de faire preuve de patriotisme. On a vos numéros, vous allez partir le plus vite possible », a révélé le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique.

À propos des personnes qu’on accuse de ne s’être pas conformées au confinement, la ministre Anne Oulotto demande de faire confiance au gouvernement qui va régler la question. « Personne n’est au-dessus de la loi, on n’est pas un État où il y a deux poids deux mesures. Ces personnes seront confinées chez elle même si c’est un membre du gouvernement », a-t-elle rassuré.