Abidjan

Lutte contre le coronavirus : Le maire de Koumassi Cissé Bacongo met un tunnel désinfectant à la disposition des populations de la commune

Publié le Modifié le
lutte-contre-le-coronavirus-le-maire-de-koumassi-cisse-bacongo-met-un-tunnel-desinfectant-a-la-disposition-des-populations-de-la-commune C'est le tunnel désinfectant que le maire Cissé Bacongo met à la disposition des populations de Koumassi dans le cadre de la lutte contre le coronavirus
Santé

Le maire de Koumassi, Cissé Ibrahim Bacongo, a réceptionné, ce vendredi 29 mai 2020, un tunnel désinfectant qu’il mettra à la disposition des populations à partir de la première semaine de juin, dans le cadre de la lutte contre la propagation de la maladie à coronavirus.

Le maire de Koumassi, Cissé Ibrahim Bacongo, a pris une longueur d’avance sur ses collègues dans la lutte contre la propagation de la maladie à coronavirus. Il a réceptionné, ce vendredi 29 mai 2020, à la mairie, un tunnel désinfectant en présence de SEM, Joséphine Mayou Makala, représentante de l’UA en Côte d’Ivoire, l’honorable Sangaré Yacouba, député de Koumassi, M. Bamba Sindou, maire de la commune de Sarala et directeur de la Chambre d’Agriculture, Ramzi Omaïs, PDG de Sotici et Pr Adohi Viviane, directrice de cabinet du ministre auprès du Président de la République chargé des Affaires Politiques.

Ce tunnel sera disposé, dans la première semaine du mois de juin, au grand carrefour de la commune, à côté de la fontaine. Il a été conçu par deux jeunes ivoiriens résidents à Koumassi, à savoir Bamba Lanciné, ingénieur en automatisme industriel et Souleymane Yara, automaticien, qui ont bénéficié de l’appui ô combien inestimable du premier adjoint au maire, Balley Narcisse. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est intervenu en tant que porte-parole du trio de donateurs. « A Koumassi, nous avons considéré la pandémie du coronavirus comme une opportunité. Pour nous, il n’est plus question de s’apitoyer sur notre sort et laisser les autres faire. L’Ivoirien doit trouver des solutions innovantes. M. Bamba Lanciné, ingénieur en automatisme industriel, me fait part de l’idée. Il est aidé dans la conception, par son ami également automaticien, Souleymane Yara. Lorsqu’ils nous ont fait part de cette idée, nous nous sommes dit, pourquoi pas ? », a dit Narcisse Balley, avant d’ajouter que « C’est une première en Côte d’Ivoire, c’est une première à Koumassi qui se veut être à la tête du peloton du développement ».

Le tunnel désinfectant fait 2,10m, 1,20m de large et 2m de longueur. Il a une capacité de désinfection de 250 personnes par heure avec un brouillard fin, non toxique, et a l’avantage de désinfecter totalement toutes les personnes qui y entrent.

Narcisse Balley en a profité pour remercier toutes les personnes qui les ont aidés, notamment le ministre Cissé Bacongo, sans oublier le ministre Aka Aouélé qui les a reçus, avant de les mettre en contact avec le professeur Malan du laboratoire national de Santé Publique. Ce laboratoire a travaillé et fait tous les tests concernant le produit désinfectant. « Donc nous n’avons rien à craindre », a rassuré le porte-parole des donateurs.

Intervenant à la suite de Narcisse Balley, le maire Cissé Ibrahim Bacongo, a remercié les « généreux donateurs. C’est grâce à eux que nous sommes ici aujourd’hui. Le résultat est là. Nous demandons tous à Dieu de nous aider, mais il faut qu’on s’aide nous-même d’abord…Ce tunnel est un modèle sud-coréen. Je crois que c’est en Corée du Sud seul que le tunnel existait. Je propose qu’il soit au grand carrefour à côté de la fontaine de sorte que tous ceux qui sortent et qui entrent à Koumassi puissent passer », a proposé le premier magistrat de la commune.

 

Adolphe ANGOUA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.