29ème Journée mondiale du Diabète : Les infirmiers invités à s’impliquer davantage dans le traitement des patients

Publié le
29eme-journee-mondiale-du-diabete-les-infirmiers-invites-a-s-impliquer-davantage-dans-le-traitement-des-patients La 29ème journée mondiale du diabète célébrée, le samedi 14 novembre 2020.
Santé

Impliquer davantage les infirmiers dans le traitement du diabète est la nouvelle stratégie mise en place par la communauté internationale à travers l’Organisation Mondiale de la Santé. Cette initiative vise à emmener ces agents de santé à mieux connaître cette pathologie afin d’apporter un meilleur traitement aux personnes atteintes du diabète surtout dans une période où le monde est secoué par la pandémie à coronavirus.

La 29ème journée mondiale du diabète célébrée, le samedi 14 novembre 2020 partout dans le monde a été particulière. Ce, en raison de la pandémie à coronavirus qui continue de faire des victimes. Pour préserver la vie des populations face à la maladie du diabète pendant une période de crise sanitaire, cette année le thème de la campagne est « le personnel infirmier et le Diabète ». Ce thème choisi a pour but de promouvoir l’importance du rôle de la profession infirmière dans la gestion des pandémies du diabète et de la Covid-19. Ainsi étant les premiers ou même les seuls à procurer des soins aux malades, surtout ceux des zones reculées en Afrique, les infirmiers ont été invités à s’impliquer davantage dans la prise en charge des personnes atteintes de diabète ou celles à risque. Pour ce faire, les infirmiers ont été formés aux compétences nécessaires pour soutenir les personnes atteintes de diabète, d’autres maladies métaboliques et l’infection à covid-19 ainsi que d’autres défis auxquels ils font face le plus souvent. En outre, cette campagne vise à sensibiliser les populations et les décideurs politiques sur le rôle crucial de soutien du personnel infirmier dans la gestion de cette pathologie de l’infection à covid-19.

Au nom du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Ekissi Ablé Directeur général de l’Inspection de la Santé a soutenu que : l’infirmier est le premier relais, il est le plus proche du malade, il pourra suivre les conseils du médecin et pourra éduquer le patient face à cette maladie grave. Intervenant lors de cette journée mondiale à Abidjan, le Représentant pays de l’Oms en Côte d’Ivoire, Jean-Mari Vianny Yaméo a déclaré que les personnes vivant avec le diabète présentent un risque plus élevé de développer les formes graves de Covid-19. « Il est établi chez nous en Côte d’Ivoire, que la plupart des cas de décès pour Covid-19 sont associés à une maladie chronique, en particulier, le diabète », a-t-il renchéri.

Notons que cette célébration en Côte d’Ivoire supervisée par le Directeur Programme National de Lutte contre les Maladies Métaboliques et de Prévention des Maladies Non Transmissibles (PNLMM/PMNT), mr Adoueni Katché Valery a enregistré plusieurs activités à savoir une caravane de sensibilisation et le dépistage des populations sur plusieurs sites. Pour clore cette édition de 2020, l’installation d’une unité de prise en charge du diabète et de l’hypertension artérielle dans le District sanitaire d’Abidjan est prévue le samedi 21 novembre 2020.

 

Avec Sercom