Lutte contre les médicaments contrefaits : L’Allemagne vient en aide à la Côte d’Ivoire

Publié le
lutte-contre-les-medicaments-contrefaits-l-allemagne-vient-en-aide-a-la-cote-d-ivoire
Santé

Dans le cadre de la coopération Nord-Sud, la République fédérale d’Allemagne n’hésite pas à apporter son soutien à différents niveaux au pays d’Alassane Ouattara. En effet, le vendredi 19 février 2021 à Abidjan, le pays d’Angella Merkel a lancé un projet pilote qui a pour but d’authentifier les produits pharmaceutiques. Cette cérémonie s’est tenue au cabinet du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Aka Aouélé en présence de l’Ambassadeur de l’Allemagne en Côte d’Ivoire, Sem Ingo Herbert.

L’une des priorités du chef d’Etat ivoirien, Alassane Ouattara est de veiller à la sécurité sanitaire de ses populations. Sachant que la santé des ivoiriens préoccupe le gouvernement d’Alassane Ouattara, l’Allemagne à travers sa structure dénommée ‘’Authentic.network’’ veut contribuer à la lutte contre le trafic de médicaments contrefaits sur le territoire ivoirien pour réduire le taux de mortalité lié à la consommation de ces médicaments en Côte d’Ivoire. 

Désormais, il ne sera plus question d’acheter des médicaments sans les avoir authentifiés. Il s’agira pour tout citoyen de télécharger l’application ‘’authentic.app’’ pour vérifier l'authenticité des médicaments. 

Toujours à la recherche des moyens pour en finir avec le phénomène des médicaments contrefaits qui menacent le système de santé public, le Dr Aka Aouélé s’est dit heureux de cette aide. « Il s’agit de trouver les moyens pour faire face aux médicaments contrefaits, de qualités inférieures qui empoisonnent le système de santé. Le ministère est ouvert à toutes solutions susceptibles pour nous permettre de maîtriser un domaine qui ne devrait pas exister et qui malheureusement résiste à la plupart des reformes entreprises. », a soutenu Aka Aouélé. Citant quelques reformes en Côte d’Ivoire, le ministre a indiqué que depuis un an, la Côte d’Ivoire s’est également dotée de l’Autorité ivoirienne de régulation pharmaceutique, un outil, en avant-garde dans la lutte contre les médicaments contrefaits.

En outre, il a ajouté que le souhait des autorités ivoiriennes est de parvenir à fabriquer suffisamment de médicaments sur place à des coûts accessibles. Toutefois, il s’est réjoui de la CMU qui soulage les populations ivoiriennes.

Donnant plus d’information sur cette application Frank Theeg, Directeur général de ’’Authentic.network’’ a relevé que le grand avantage est que cette application est applicable à toutes sortes de produits pharmaceutiques. Elle protège également les personnes, leurs intérêts et les produits. Terminant, il a indiqué qu'après la Côte d'Ivoire, sa structure planifie les prochaines étapes avec le Ghana, le Togo, le Niger et le Sénégal.

Intervenant à son tour Ingo Herbert, Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en Côte d’Ivoire a fait savoir que la santé des populations contribue au développement social du pays. Notons par ailleurs que cette cérémonie était doublée de la remise de lots de cache-nez dans le cadre de la lutte contre la pandémie à coronavirus.

 

Source: Sercom