Côte d'Ivoire

Lutte contre le VIH-SIDA : Le Comité sectoriel du ministère des sports collecte des fonds pour lutter contre le Sida

Publié le
lutte-contre-le-vih-sida-le-comite-sectoriel-du-ministere-des-sports-collecte-des-fonds-pour-lutter-contre-le-sida Des souscripteurs brandissent fièrement leurs « Timbre de Solidarité » pour exprimer leurs déterminations à lutter contre le VIH-SIDA.
Santé

L’heure était à la collecte de fonds le jeudi 9 septembre 2021 à la salle de réunion de la Piscine d’Etat de Treichville. Elle a été initiée par Mme Béatrice Ehui, coordinatrice du Comité Sectoriel de la Lutte contre le Sida (CSLS) du Ministère de la Promotion des Sports et du Développement de l'Economie Sportive.

Mme Béatrice Ehui et son équipe ont, en effet, « vendu » plusieurs « Timbres de Solidarité », un projet initié par l’Etat de Côte d’Ivoire pour recueillir des fonds pour lutter contre cette pandémie, les bailleurs et les partenaires étrangers se faisant de plus en plus rares en Côte d’Ivoire. Au cours de cette rencontre qui s’est déroulée en présence de M. François Allah Yao, Directeur de cabinet du ministre Paulin Claude Danho, les souscripteurs ont fait des « achats » à hauteur de 3.300.000 FCFA dont 25% reviennent au CSLS du ministère en charge des sports.

Paulin Claude Danho et son homologue Pierre Demba, du Ministère de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, ont fait une offre de 500.000 FCFA chacun. Mme Koné Mariame Yoda, Ambassadrice des causes sociales a souscrit à un timbre de 100.000 FCFA etc. La vingtaine de personnalités présentes qui les ont imités ont toutes été honorées.

Mme Béatrice Ehui, heureuse du succès de cette démarche, s’est voulue reconnaissante à l’égard des donateurs et des partenaires dont le Fonds National de Lutte contre le Sida (FNLS). Avec une mention spéciale à son mentor, Paulin Claude Danho pour son implication dans la lutte contre le Vih-Sida. « Nous avons entamé ce programme avec vos proches collaborateurs présents dans cette salle.  Nous espérons qu'à leur tour, ils sauront transmettre leurs motivations à leurs agents, à leurs collaborateurs, à leurs fédérations en vue de leurs adhésions massives à ce projet « Timbre de Solidarité », préconise-t-elle.

Présente à cette solennité, Mme Marguerite Doffou, Directrice du FNLS, a expliqué le fonctionnement, la portée sociale…du projet « Timbre de Solidarité ». Elle exhorte les Ivoiriens à y adhérer sans hésiter. Au nom de Danho également, François Allah Yao a exprimé son optimisme en ce qui concerne le but visé. « Ces timbres (…) vont nous rappeler chaque fois que nous avons un objectif : en 2030, nous ne devons plus parler de cette maladie. Mais nous n'allons pas jeter nos tableaux quand bien même, nous aurons atteint l'objectif. Nous nous dirons que c'est grâce à nos contributions respectives que nous avons atteint cet objectif », déclare-t-il.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.