Covid-19 : Seulement 30 % des populations du grand Abidjan adhèrent aux mesures de lutte, les graves révélations d’une étude de l’INSP

Publié le Modifié le
covid-19-seulement-30-des-populations-du-grand-abidjan-adherent-aux-mesures-de-lutte-les-graves-revelations-d-une-etude-de-l-insp 50 à 75% des populations Abidjanaises, éprouvent la difficulté à mettre en œuvre les mesures de lutte du gouvernement contre le Coronavirus.
Santé

Les populations du grand Abidjan ont une très haute conscience de l’impact et des conséquences de la pandémie du COVID-19, mais ne respectent pas suffisamment les mesures de lutte contre la propagation de la pandémie. Cette information émane d’une étude menée dans le District Autonome d’Abidjan par l’Institut national de la Santé publique (INSP).

Financée par la Banque Mondiale, cette étude met au goût du jour le fait que la peur panique des premiers jours de la pandémie de la Covid-19 a laissé place à l’insouciance. Les gestes barrières contre la Covid-19 sont de moins en moins respectés. En effet, selon l’étude de l’INSP présentée le mardi 30 novembre 2021 à Abidjan par Docteur Kangah Orphée, en présence des autorités sanitaires, 50 à 75% des populations Abidjanaises, éprouvent la difficulté à mettre en œuvre les mesures de lutte du gouvernement contre le Coronavirus.

Ces derniers estiment que, ces mesures sont inadéquates en rapport avec le contexte local. C’est-à-dire, le caractère sociable de l’Africain (ne pas se serrer les mains et ne pas faire les accolades, respecter la distanciation au moins 1m, se mettre en quarantaine lorsque l’on présente des signes de la maladie.).

« Nous avons eu des perceptions assez défavorables par rapport aux mesures barrières, à savoir le port du masque, le lavage régulier des mains, la distanciation sociale qui constitue un réel problème des populations à cause des habitudes culturelles de relation sociale au sein des communautés. Nous avons également remarqué qu’il n’y avait pas une pratique satisfaisante des mesures de distanciation sociale. Les répondants à grande majorité ne respectaient pas les mesures barrières.», a révélé la chargée de recherche en science sociale à l’INSP.


Pour Docteur Brou Gbotto Raymond, Conseiller technique du ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba, les autorités sanitaires tireront un profit de cette étude qui met à nue les insuffisances de la lutte contre la pandémie.

« C’est la recherche qui nous permet d’affiner notre stratégie de lutte contre cette maladie. Le ministre de la Santé et son équipe se réjouissent. Dans la présentation, seulement 30% des Abidjanais adhèrent aux mesures de lutte comme les mesures barrières. Nous allons sensibiliser davantage toutes les couches de la population. Il faut allier sensibilisation et vaccination pour pouvoir vaincre la maladie. Les Ivoiriens ne doivent pas avoir peur de la maladie. Aujourd’hui, la stratégie, c’est de réduire le nombre de décès.», a martelé le représentant du ministre Pierre Dimba.

Dr Gaudet-Pitta Tania, responsable de l’Unité de coordination des projets de santé à la Banque mondiale, a pour sa part, expliqué que le soutien de l’institution à la réalisation de cette étude démontre à quel point son institution accorde du prix à l’éradication de la pandémie de Covid-19. « La Banque mondiale avait débloqué un montant de 75 millions de Dollars (37,5 milliards FCFA) en appui au Plan national de riposte, à la réhabilitation des sites dédiés, à l’approvisionnement en masques, à l’hébergement des cas contact, au paiement de primes de risque pour les agents de santé et de sécurité et récemment, au déploiement de la vaccination sur l’ensemble du territoire. », a dit Dr Gaudet-Pitta Tania.

La Côte d’Ivoire enregistre, à la date du mardi 30 novembre 2021, 61 724 cas confirmés dont 60 739 personnes guéries, 704 décès et 281 cas actifs. Le nombre total d’échantillons est de 1 151 972. Le lundi 29 novembre, 47 339 doses de vaccin ont été administrées soit un total de 4 487 409 doses du 1er mars au 29 novembre, selon les chiffres officiels.

PK