Lutte contre la covid-19 : la Côte d’ivoire reçoit 302 400 nouvelles doses de vaccins

Publié le Modifié le
lutte-contre-la-covid-19-la-cote-d-ivoire-recoit-302-400-nouvelles-doses-de-vaccins
Santé

La Côte d’Ivoire vient de recevoir 302400 doses de vaccins de la part de la fondation Mastercard et l’initiative Saving Lives and Livelihoods de CCD Afrique en vue renforcer la lutte contre la covid-19 dans le pays.

La Côte d’Ivoire vient de recevoir  302.400 nouvelles doses de vaccins contre la covid-19 dans le cadre de l'initiative "Sauver des vies et les moyens de subsistance". C’est un don   de la Fondation Mastercard et Centres de contrôle et de prévention des maladies en Afrique (CDC)  qui  fait partie de la première tranche de vaccins à livrer dans le cadre de cette initiative grâce à laquelle s’est fait l’achat de vaccins pour plus de 65 millions de personnes en Afrique.

Lancé en juin 2021, le partenariat de 1,5 milliard de dollars vise à faciliter la vaccination de millions de personnes, à développer une main-d'œuvre pour la fabrication de vaccins et à renforcer la capacité du CDC Afrique à superviser une campagne de vaccination historique et à répondre efficacement aux futures épidémies.

« La livraison opportune de ces vaccins souligne l'efficacité de « The African Vaccine Acquisition Trust ». Le déploiement des vaccinations à des millions de personnes sur le continent est prévu  bien qu’il reste encore beaucoup à faire pour augmenter de toute urgence les taux de vaccination.  Nous appelons tous les acteurs à se mobiliser pour sauver des vies et à trouver des moyens de subsistance en Afrique", a déclaré Reeta Roy, PDG de la Fondation Mastercard.

"L'effort de vaccination à l'échelle du continent s'accélère régulièrement. En septembre, la première tranche de vaccins achetés par l'AVAT a commencé à être distribuée dans 39 pays. Nous annonçons maintenant la livraison des vaccins achetés dans le cadre de l'initiative Saving Lives and Livelihoods et nous travaillons d'arrache-pied sur le terrain pour obtenir la vaccination effective des populations, ce qui est la mesure ultime du succès", a déclaré le Dr John Nkengasong, Directeur du CDC Afrique. 

 

L’achat des vaccins s’est fait grâce à un accord historique négocié par the African Vaccine Acquisition Trust (AVAT) au début de l'année pour l'achat de 400 millions de vaccins Johnson & Johnson, ainsi qu’un accord plus récent pour l'achat de 50 millions de vaccins Moderna. Le financement de  57 millions de vaccins Johnson & Johnson et environ 17 millions de vaccins Moderna est en vu dans le cadre de l’initiave "Sauver des vies et les moyens de subsistance". Le mécanisme AVAT a été créé pour permettre aux pays africains de mettre en commun leurs ressources afin d'acheter directement des vaccins à des prix réduits rendus possibles par des commandes en volume. 

 

"Grâce à l'AVAT, nous avons obtenu suffisamment de vaccins pour vacciner 450 millions de personnes d'ici septembre 2022. Jusqu'à présent, la Fondation Mastercard est la seule fondation à être mobilisée pour soutenir l'Afrique dans cette tâche. Elle couvre la totalité de la livraison de novembre de l'AVAT et nous lui sommes reconnaissants de son soutien. Nous espérons que d'autres fondations et sociétés soutiendront la livraison locale et nationale de vaccins", a déclaré Strive Masiyiwa, envoyé spécial de l'Union africaine.

 

2 milliards de dollars US émise par Afreximbank

 L'arrangement pour l'approvisionnement et la distribution des vaccins a été configuré sur la base d'une garantie de 2 milliards de dollars US émise par Afreximbank en faveur des fabricants de vaccins, avec le soutien des partenaires. Grâce à ces efforts combinés, la réouverture des échanges et du commerce sur tout le continent sera accélérée", a déclaré le professeur Benedict Oramah, président d'Afreximbank.

"Les vaccins AVAT, partiellement fabriqués en Afrique du Sud, sont la preuve que la production locale et la mise en commun des achats, telles qu'envisagées dans la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), sont essentielles à la réalisation d'une reprise économique post-COVID plus durable sur le continent", a déclaré le Dr Vera Songwe, secrétaire générale adjointe des Nations unies et secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (UNECA).

Le déploiement des vaccins dans le cadre de l'initiative "Sauver des vies et les moyens de subsistance" sera dirigé par l'UNICEF, qui supervise la livraison des vaccins pour l'ensemble de l'initiative AVAT. Cette organisation qui a une grande expérience de la fourniture de vaccins, entretient des relations solides et bien établies avec les pays africains. Il soutient également l'achat de vaccins dans le cadre de l'initiative "Sauver des vies et des moyens d'existence" et de l'opération plus vaste d'achat de vaccins AVAT. 

 

"Nous sommes  fier de poursuivre notre soutien à AVAT et à Africa CDC pour aider à vacciner les millions de personnes en Afrique qui ont été laissées pour compte ", a déclaré Henrietta Fore, Directrice générale de l'UNICEF. "Grâce à notre longue histoire d'achat et de livraison de vaccins dans le monde entier, nous nous engageons à contribuer à réduire les inégalités en matière de vaccins et à assurer la sécurité des populations."

Donaldony