Côte d'Ivoire/Covid-19 : Santé

le ministère lance une grande campagne de vaccination avec pour ambition d’administrer aux populations 2.500.000 doses de vaccins d’ici fin 2021

Publié le
le-ministere-lance-une-grande-campagne-de-vaccination-avec-pour-ambition-d-administrer-aux-populations-2-500-000-doses-de-vaccins-d-ici-fin-2021 Une vaste campagne de vaccination contre la Covid-19 est lancée par le ministère de la santé.
Santé

Le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, a procédé le vendredi 10 décembre 2021, au village d’Adjahui Koubé dans la commune de Port-Bouët au lancement d’une vaste campagne de vaccination contre la Covid-19. Cette campagne de vaccination se déroulera du 10 décembre au 31 décembre 2021. Des semaines d’activités sanitaires intensives qui toucheront les 2400 centres vaccinateurs que compte le pays.

Objectif de la campagne de vaccination

L’objectif, selon Dr Aka Koffi Charles, directeur de cabinet du ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, est d’administrer au moins 2.500.000 doses de vaccins aux populations d’ici la fin de l’année. En effet, selon les chiffres officiels, seulement 4.718.000 doses de vaccins ont été administrées à la date du 7 décembre 2021 pour une population cible estimée à 14 millions 500 mille habitants âgé de 18 ans et plus.

« L’objectif est de vacciner au moins 70% de la cible identifiée. Les résultats sont encore très loin de l’objectif escompté. »

« L’objectif est de vacciner au moins 70% de la cible identifiée. Les résultats sont encore très loin de l’objectif escompté. », Précise Dr Koffi Aka Charles. Qui juge impérieux de faire vacciner la population eu égard à l’arrivée de nouveaux variants, tels que Omicron qui se propage assez rapidement.

L’appel du ministère de la Santé et de l’OMS

« C’était difficile d’avoir les vaccins, mais le président de la République appuyé par tous les partenaires s’est battu pour avoir les vaccins. La Côte d’Ivoire peut être honorée de disposer suffisamment de doses de vaccins. Il reste maintenant à ses enfants de se faire vacciner pour se protéger contre cette maladie, parce que la Covid-19 constitue une réelle menace pour les populations et l’économie du pays. On va tous mourir, mais on ne doit pas mourir d’une maladie pour laquelle il existe un vaccin pour se protéger. Chacun doit être le relai auprès de ses proches pour que ceux qui ne sont pas encore vaccinés décident de le faire. », a souhaité le représentant du ministre Pierre Dimba. 

« Les données scientifiques montrent que la majorité des décès liés à la Covid-19 survient chez les personnes non vaccinées. »

Pour Dr Zambré Sosthène, représentant du représentant résident de l’Oms en Côte d’Ivoire, les vaccins contre la Covid-19 sont tous autorisés par l’OMS et sont des vaccins sûrs et efficaces. C’est pourquoi, il a invité les populations à saisir cette opportunité pour faire vacciner toutes les personnes âgées de plus de 18 ans. « Les données scientifiques montrent que la majorité des décès liés à la Covid-19 survient chez les personnes non vaccinées. », ajoute-il. Non sans manquer de féliciter le gouvernement pour son engagement constant et efficace dans la lutte contre cette pandémie qui a permis à ce jour de vacciner plus de 4.5 millions de personnes en Côte d’Ivoire.

La Côte d’Ivoire fait face à la propagation de la Covid-19 qui constitue un défi de santé publique à l’échelle de la planète. Aujourd’hui, cette pandémie touche pratiquement tous les pays dans le monde avec plus de 267 millions de cas confirmés et près de 5.7 millions de décès. Et il ne s’agit là que des décès signalés. Les décès supplémentaires causés par le virus et la perturbation des services de santé essentiels font que ce bilan est plus lourd encore. En outre un nombre indéterminé de personnes souffrent d’une affection post-Covid-19 ou de formes prolongées de la Covid-19.

La Côte d’Ivoire enregistré depuis le début de la maladie en février 2020, plus de 61 844 cas confirmés avec 706 décès. Les données scientifiques montrent que la majorité des décès liés à la Covid-19 survient chez les personnes non vaccinées.

Parfait KOFFI