Grippe Généralisée à Abidjan: Des médecins donnent les raisons et conseillent la population

Publié le Modifié le
grippe-generalisee-a-abidjan-des-medecins-donnent-les-raisons-et-conseillent-la-population grippe à Abidjan, des médecins donnent les raisons
Santé

Des médecins donnent les raisons de la grippe qui a envahi la capitale économique de Côte d’Ivoire

La grippe saisonnière ou grippe généralisée, sont les noms qu’ont donné les populations abidjanaises et des villes environnantes à cette grippe qui se présente sous forme de toux sèche, rhume, migraine, courbatures, etc ces derniers temps. Quelques médecins contactés par Linfodrome ont appelé les personnes qui souffrent de ce genre de grippe, à se faire diagnostiquer dans le centre de santé le plus proche car elle peut comporter plusieurs maladies.

La grippe vue comme un nouveau variant Covid-19

Pour ce médecin qui intervient au centre Covid de Yopougon qui a requis l’anonymat, cette épidémie de grippe qu'il y à Abidjan « peut-être une grippe saisonnière ou entrer dans le cadre du nouveau variant de Covid 19 appelé « OMICRON ».  Les signes de la grippe ressemblent typiquement aux signes de Covid-19.

Il n'y a pas assez de malades hospitalisés au centre Covid parce que les cas de Covid ne sont pas graves pour le moment

Ce médecin a indiqué que dans les hôpitaux publics et cliniques privées d'Abidjan, 90% des malades présentent le rhume et la toux. Ce qui peut expliquer la recrudescence des cas de covid-19 ces derniers jours. Par ailleurs, ce mardi  28 décembre 2021, la Côte d’Ivoire compte 65 066 cas confirmés dont 61 377 personnes guéries, 707 décès et 2 971 cas actifs.

Grippe comme syndrome de paludisme

Un autre médecin en service au centre de santé de Blockhaus dans la commune de Cocody, contacté par Linfodrome a souligné que « ce n’est pas une question de grippe sévère, ce n'est pas un paludisme plus une grippe sévère, c'est plutôt  le paludisme qui s'exprime dernièrement sous des symptômes, c'est à dire des symptômes qui ressemblent à la grippe. Et tous ceux qui ont ces symptômes et qui font la goûte épaisse (test de paludisme) c'est positif ».

Sur 92 patients, 80 font ce genre de paludisme

Selon ses explications, la maladie ressemble à la grippe mais ce n’est pas la grippe d'où le terme « pseudo ». « On a des signes respiratoires, on a des signes digestifs du paludisme. Des signes fièvres courbatures, Ce qui se passe actuellement quand les patients viennent et que tu les consulte, on fait une goutte épaisse (pour vérifier si c’est la grippe) elle revient négative mais lorsque c'est on fait un test de paludisme, la goûte épaisse revient positive », a-t-il souligné précisant que « sur 92 patients, 80 font ce genre de paludisme ».

Le Diagnostic reste la meilleure solution

Au vue de tous ces avis divergents, les médecins appellent les populations qui présentent ces signes de faire un diagnostic pour avoir le cœur net.

Le seul moyen de faire la différence avec la Covid-19 c'est de faire le test de dépistage Covid-19

L’automédication n’est pas une bonne voie pour se faire soigner, mais plutôt se rendre dans un centre Covid ou dans un centre de santé.

« Non, pas d'automédication. Il faut consulter,  faire le test  Covid 19.  Porter un cache-nez, se laver les mains.  Prendre du paracétamol s'il y a des maux de tête et se rendre à l'hôpital », a  conseillé le médecin.

Sandra KOHET