Lutte contre la cataracte : Une campagne en cours à Abidjan pour la prise en charge de 600 cas

Publié le Modifié le
lutte-contre-la-cataracte-une-campagne-en-cours-a-abidjan-pour-la-prise-en-charge-de-600-cas Campagne d'opération gratuite de 600 cas de cataracte
Santé

Une campagne de chirurgie gratuite de 600 cas de cataracte se tient depuis le dimanche 13 février 2022 et prévue se terminer le 26 février 2022, dans deux hôpitaux du district autonome d’Abidjan, rapporte à l’AIP.

Cette campagne sanitaire s’inscrit dans le cadre du Programme national de la santé oculaire(PNSO) et vise à la prévention d’affections oculaires cécitantes.

600 cas attendus

Elle concerne 600 cas de personnes atteintes de la cataracte, qui bénéficierons d’une intervention chirurgicale gratuite.  En effet, 300 personnes seront traitées au sein du Centre hospitalier régional d’Abobo du 13 au 19 février 2022 et 300 autres à la formation sanitaire à base communautaire de Yopougon toits rouges, du 20 au 26 février 2022.

"Des interventions curatives et des services de réadaptation pour les populations les plus démunies"

Cette campagne consiste en des interventions curatives et des services de réadaptation pour les populations les plus démunies, en raison du coût inaccessible d’une prise en charge. L’objectif de cette campagne est de permettre à ces personnes de recouvrer la vue.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé(OMS), 33% des déficiences visuelles sont dues à la cataracte, première cause de cécité dans le monde. En Côte d’Ivoire, c’est 541649 personnes qui sont en attente d’une chirurgie et chaque année, ce sont environ 54164 nouveaux cas qui s’ajoutent, apprend t-on.

Les causes de la cataracte

Rappelons que la cataracte est l'une des causes les plus fréquentes de perte de la vision. A coté de la myopie et de l'hypermétropie, deux autres maladies des yeux. Elle est une maladie des yeux qui entraîne la perte de transparence du cristallin et une baisse progressive de la vision qui peut aller jusqu'à la cécité.

Le cristallin perd sa transparence de manière naturelle mais aussi à cause du vieillissement, ce qui occasionne cette maladie chez nombreuses personnes du troisième âge. En effet, ces personnes du troisième âge sont les plus exposées à cette maladie des yeux.

Bien que la plupart des cas soient liés à l'âge, il existe d'autres types tels que les cataractes congénitales (présentes dès la naissance), ou secondaires à certaines maladies (uvéite, diabète), à des médicaments (corticostéroïdes) ou des traumatismes oculaires.

Mariam Coulibaly (Stg)

Vidéo