Côte d'Ivoire

Santé : 8000 nouveaux agents bientôts récrutés, voici les spécialités concernées

Publié le Modifié le
sante-8000-nouveaux-agents-bientots-recrutes-voici-les-specialites-concernees le gouvernement annonce le recrutemet de 8000 nouveaux agents de santé
Santé

Huit mille nouveaux agents de santé seront recrutés en Côte d’Ivoire dès la rentrée 2022-2023, a annoncé lundi, le ministre Dimba N’Gou Pierre, en charge de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’assurance maladie universelle.  

Dans l’objectif du gouvernement ivoirien de renforcer les effectifs du personnel médical, un recrutement de 8000 nouveaux agents de santé est prévu dès la rentrée 2022-2023. Pierre N’Gou Dimba, ministre ivoirien de la Santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle a fait cette annonce, lundi dernier lors de l’inauguration de l’hôpital général de Yopougon. « Nous prévoyons dès la rentrée 2022-2023 de passer de 4000 à 8000 agents de santé paraclinique chaque année pour permettre de faire fonctionner nos centres de santé », a-t-il annoncé.

Il sera désormais procédé au recrutement de 8000 nouveaux agents chaque année au lieu de 4000 comme il était de coutume

Selon le ministre Pierre Dimba, la réalisation du vaste programme hospitalier mis en place par le gouvernement exige la disponibilité des ressources humaines aussi bien en quantité qu’en qualité. Pour apporter une réponse à cette problématique, indique le membre du gouvernement, plusieurs actions sont en cours.

Il a cité entre autre le financement par l’État ivoirien de la formation des spécialistes selon les besoins. Outre cette mesure, le ministre Dimba Pierre ajoute qu’il sera désormais procédé au recrutement de 8000 nouveaux agents chaque année au lieu de 4000 comme il était de coutume.

Les spécialités concernées

Également présent à cette cérémonie, le Premier ministre Patrick Achi a assuré que le gouvernement veillera à l’adoption d’une politique des ressources humaines de santé pour compléter de façon les effectifs là où les effectifs sont les plus marqués ; en l’occurrence dans les services de gynécologie, chirurgie et du personnel des blocs opératoires. Le chef du gouvernement ivoirien s'est par ailleurs réjoui de la réouverture de ce centre de santé qui vient à point nommer "pour soulager les populations de la commune de Yopougon.