Côte d’Ivoire/Démenti

Le ministère de la santé publique monte au créneau : suite à une vidéo virale sur le CHR d'Abobo

Publié le
le-ministere-de-la-sante-publique-monte-au-creneau-suite-a-une-video-virale-sur-le-chr-d-abobo Un Centre Hospitalier régional (CHR).
Santé

Une vidéo diffusée sur la toile en décembre 2021 sur Facebook a incriminé le Centre Hospitalier Régional (CHR) Felix Houphouët Boigny d’Abobo.

Cette vidéo enregistrée et publiée évoque le décès d'un patient accidenté dû, à l'absence de prise en charge. Suite à ce scandale dans le corps médical. Fort de ce constat, des enquêtes ont été menées relativement à ce fait et les responsabilités ont été situées.

Le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle s'étonne que cette vidéo enregistrée et publiée en décembre 2021 sur Facebook, soit de nouveau mise sur la toile 8 mois après via un autre réseau social. Ainsi le ministère de la santé monte au créneau pour apporter un démenti face à de tel acte  qui sème la confusion dans l'esprit de la population.

DEMENTI

Une vidéo d'un activiste des réseaux sociaux du nom de ''Seny krangban'', diffusée sur ''Tik Tok'' évoque le décès d'un patient accidenté dû, selon lui, à l'absence de prise en charge au Centre Hospitalier Régional (CHR) Felix Houphouët Boigny d’Abobo.

Le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle s'étonne que cette vidéo enregistrée et publiée en décembre 2021 sur Facebook, soit de nouveau mise sur la toile 8 mois après via un autre réseau social.

Cette vidéo diffusée sur la toile devenu virale a entrainé un scandale dans le corps médical. Le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle s'étonne que cette vidéo enregistrée et publiée en décembre 2021 sur Facebook, soit de nouveau mise sur la toile 8 mois après via un autre réseau social. Un tel acte a pour conséquence de semer la confusion dans l'esprit de la population.

Le Ministère en charge de la Santé rappelle que des enquêtes ont été menées relativement à ce fait et les responsabilités ont été situées.

Le département ministériel en charge de la Santé dénonce l'attitude de certains Cyberactivistes dont l’objectif inavoué de certaines publications est de jeter le discrédit sur le fonctionnement des structures sanitaires et par extension le personnel soignant.

Le gouvernement ivoirien, à travers le ministère en charge de la Santé, met tout en œuvre pour améliorer l’offre et le réseau de soins, le plateau technique dans les structures sanitaires, comme en témoigne le vaste programme de construction et de réhabilitation des établissements sanitaires dont les résultats sont perceptibles.

Le Ministre de la Santé travaille quotidiennement au renforcement de la relation soignants-patients en vue d’instaurer un climat de confiance mutuelle entre les professionnels de la santé et la population. Des dispositions ont toujours été prises par le Ministre de la Santé, Pierre Dimba pour gérer au mieux les urgences et les situations de crises sanitaires.

Le Ministère en charge de la Santé tient à rassurer l’ensemble des populations sur sa ferme volonté à œuvrer pour un accès de soins de proximité, disponible et équitable pour tous ; c'est pourquoi, il appelle les personnes qui s’adonnent à ce genre de pratique à la retenue et à la responsabilité. Et ce, en vue d’éviter que de tels agissements occasionnent des atteintes à l’intégrité physique du personnel soignant.

Le Ministère de la Santé se réserve le droit de poursuivre toute personne s'adonnant à de tels actes et rappelle que la population peut le saisir via la ligne verte 143 et la messagerie de sa page Facebook.

La direction de la communication

et des relations publiques