Yaou (Bonoua) : La Fondation Abassoh Darius Okon organise une campagne de dépistage du diabète et de l’hypertension

Publié le Modifié le
yaou-bonoua-la-fondation-abassoh-darius-okon-organise-une-campagne-de-depistage-du-diabete-et-de-l-hypertension
Santé

Plus de 350 habitants du village de Yaou (Bonoua), ont bénéficié le 13 août 2022, de la part de la fondation La Fondation Abassoh Darius Okon, d’une séance de dépistage de diabète et de l’hypertension artérielle.

La Fondation Abassoh Darius Okon (FADO) a organisé une vaste de campagne de dépistage de diabète et de l’hypertension artérielle à l’attention de la population de Yaou, dans la sous-préfecture de Bonoua. Cette campagne qui s’est tenue sur deux jours au groupe scolaire A et B dudit village, a permis de faire le test de 350 adultes et adolescents.

Le message de Darius Abassoh Okon, président de la FADO

Selon l’organisateur, Darius Abassoh Okon, président de l’ONG qui porte son nom, cette campagne de dépistage vise à aider les personnes vulnérables. « Nous apportons un appui à toutes les personnes de mauvaise santé et qui n’ont pas assez de moyens pour se prendre en charge. C’est pour cela que nous sommes là. Je rappelle que notre vision première est de lutte contre le diabète et le cancer et d’autres maux comme l’hypertension. Vous prenez dix (10) personnes, il y a au moins huit (8) personnes qui souffrent de diabète et de l’hypertension.

En réalité, on peut être des malades ambulants, tant qu’on ne fait pas de test de dépistage, on ne peut pas le savoir, c’est la raison essentielle pour laquelle, nous avons choisi ces deux (2) mots. J’ai connu des gens qui sont allés dormir le soir et qui ne se sont pas levés le matin » a fait remarquer le président de la FADO. Au cours ces deux journées, les bénévole de la FADO ont sillonné le village pour distribuer des déparasitants aux enfants.

850 enfants ont eu droit à des déparasitants 

Ainsi, plus de 850 enfants ont pu bénéficier de ces gélules au grand bonheur de leurs parents. A ces derniers, le président Darius leur a lancé un message. « Je veux dire aux gens, de faire tout, pour qu’au moins, une fois par mois, qu’ils cherchent à connaître leur statut car on peut être diabétique sans le savoir. Pour ce qui est des enfants, dans nos villages, ils ont souvent de gros ventres, c’est l’œuvre des vers » a-t-il ajouté.

La Fondation Abassoh Darius Okon (FADO) intervient dans plusieurs autres domaines

Il faut savoir que la Fondation Abassoh Darius Okon (FADO) intervient dans la culture en milieu chrétien, dans la prise en charge des femmes victimes de violence. La FADO a déjà organisé réalisé des arbres de Noël et des concerts gratuits. Avant de finir, le président a adressé ses remerciements aux partenaires qui permettent à sa fondation de réaliser toutes ces activités à l’endroit des populations en difficultés.