Après avoir fait accoucher une femme dans les conditions difficiles : Dimba Pierre félicite des sages-femmes

Publié le Modifié le
apres-avoir-fait-accoucher-une-femme-dans-les-conditions-difficiles-dimba-pierre-felicite-des-sages-femmes Pour leur acte de bravoure, Dimba Pierre félicite des sages-femmes d'Okrouyo.
Santé

La direction du cabinet du ministère de la Santé, et la Couverture Maladie Universelle a reçu ce lundi 19 septembre 2022, les sages-femmes qui ont sauvé le weekend dernier une parturiente et ses jumeaux.

Acte d'humanisme, le ministre de la santé félicite les sages-femmes

Après avoir fait accoucher une femme sur la route dans des conditions précaires, le Ministre de la santé Pierre N’gou DIMBA, ne s’est pas fait prier pour témoigner sa reconnaissance aux héros, notamment, Dames Bailly Nadge (Major du centre de santé d’Okrouyo) et Koffi Affoué Juliette, qui ont mis en pratique les consignes sanitaires en cas d’urgences dans la région de la Nawa.

 « Nous saluons ces braves sages-femmes pour ce qu'elles ont fait. Au nom du Ministre Pierre N'gou DIMBA. Votre acte de bravoure sera à jamais gravé dans la mémoire de la population ivoirienne »

En effet, en dehors du pays, le Ministre Pierre Dimba a instruit son Directeur de Cabinet, Dr Koffi Aka Charles de recevoir et traduire sa reconnaissance aux sages-femmes d’Okrouyo. Les recevant à la salle de conférence, Dr Koffi Aka Charles avait à ses côtés, le Directeur Régional de Santé de la Nawa et bien d’autres responsables de la santé. « Nous saluons ces braves sages-femmes pour ce qu'elles ont fait. Au nom du Ministre Pierre N'gou DIMBA. Votre acte de bravoure sera à jamais gravé dans la mémoire de la population ivoirienne », a indiqué le Directeur de Cabinet.

Poursuivant, il a précisé qu’il ne s'agit pas de toujours blâmer, mais aussi de reconnaître ce qui est bien fait. « Je lance un appel à tous les agents de santé de suivre l’exemple de ces sages-femmes. Les Ivoiriens veulent voir ces genres d’actions se répéter. Nous demandons aux directeurs régionaux de toujours adresser les félicitations à ceux qui posent ces actes salvateurs, mieux faire remonter l'information au cabinet », a-t-il exhorté.

Par ailleurs, il faut rappeler que ce geste intervient une dizaine de jours après celui de la sage-femme burkinabè qui a aussi fait accoucher une femme sur la route de Dabou.