Côte d'Ivoire

Santé : Vers l’implantation d’une nouvelle unité de production des médicaments en Côte d’Ivoire

Publié le Modifié le
sante-vers-l-implantation-d-une-nouvelle-unite-de-production-des-medicaments-en-cote-d-ivoire Le ministre de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, Pierre Dimba lors des échanges avec le
Santé

Le ministère ivoirien de la Santé, de l’Hygiène publique et de la couverture maladie universelle annonce l’implantation d’une nouvelle unité de fabrication et de distribution de médicaments.

Dans le but de répondre au besoin d’industrialisation pharmaceutique, le Ministère de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle a entamé une démarche pour l'implantation d'une nouvelle unité de production locale et de distribution des médicaments et intrants stratégiques en Côte d'Ivoire.

L'information a été donnée ce lundi 16 janvier 2023, par M. Pierre N’Gou Dimba, le Ministre en charge de la santé, au cours d'une séance de travail qui a eu lieu entre lui et M. Rambod Afrashteh, représentant de Royax Médical Solution, une structure Tchèque, spécialisée dans la fabrication de médicaments, a appris Linfodrome du service de communication dudit ministère.

Ce que dit le ministre de cette industrie pharmaceutique

Selon lui cette industrie pharmaceutique, une fois installée, permettra à la Côte d'Ivoire " d'augmenter sa "capacité de production locale" des produits médicaux et intrants stratégiques, en vue d'une distribution permanente. Cependant, cet important projet pourra prendre forme suite à plusieurs mois de séance de travail entre les deux partenaires. "Nous avons pris l'engagement de travailler ensemble pourque dans les 4 mois à venir, ce projet devienne une réalité" a fait savoir le Ministre ivoirien de la santé.

"Seulement 6% sont fabriqués localement en Côte d’Ivoire"

Au cours de cette rencontre riche en échanges, le Ministre Pierre Dimba a souligné que "la question de l'industrialisation pharmaceutiques est une préoccupation, puisque pour le moment, seulement 6% des médicaments sont fabriqués localement". A‑t-il ajouté.

Pour sa part M. Rambod Afrashteh s'est réjoui de cette belle collaboration entre son Pays et la Côte d'Ivoire. Dans ce sens, il se dit être prêt à accompagner son partenaire ivoirien dans toutes ses actions de santé.