Site touristique ivoirien: La région du Bounkani renoue avec le tourisme


28/10/2013
Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman
«Nous sommes venus célébrer le riche patrimoine de la région du Bounkani, et nous voulons créer un pôle touristique dans la région, par la promotion de la culture afin de booster son économie », tels sont les propos tenus par le ministre Maurice Bandaman, vendredi dernier, lors du lancement solennel de la cinquième édition du festival du Zanzan.

Dans les perspectives de cet événement culturel, le ministre de la Culture et de la Francophonie, a appelé à l'érection de la région du Bounkani en un pôle touristique, en vue de la relance de l'économie intégrée de la région, potentiellement riche de ses vestiges ou flux d'essences artistiques et culturelles. Le ministre Bandaman y a souligné aussi que "la culture est un facteur de réconciliation", estimant que "seul la valeur culturelle permet le rapprochement des populations, quelles que soient les oppositions ou blocages provoquées".Le ministre Kobénan Kouassi Adjoumani, par ailleurs parrain de la cérémonie, lui a exprimé sa gratitude pour cet insigne honneur fait aux régions du Gontougo et du Bounkani, par la tenue de ce festival, tout en invitant ses concitoyens à se l'approprier.

L'Unesco était aussi fortement représentée par M. Yao Ido, qui a réaffirmé l’engagement de son organisme à accompagner le gouvernement ivoirien dans ses initiatives ou actions destinées à l'essor des arts et de la culture. Rappelons que le festival du Zanzan s’inscrit dans un vaste programme national de promotion et de sauvegarde des traditions.


Christian Guehi (STG)

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

1 | 2

 

Videodrome