Contribution au bien-être des populations : Une firme pharmaceutique présente son programme de responsabilité sociale


21/11/2013
Le Dg pour l'Afrique de l'ouest et du centre de cette firme pharmaceutique, Oumar Kébé, a échangé avec les journalistes
Mardi dernier 19 novembre, dans un hôtel du Plateau, le laboratoire pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK) a présenté à la presse nationale et internationale, son programme de responsabilité sociale d'entreprise (RSE). A cette occasion, le directeur général Afrique de l'ouest et du centre de ce laboratoire pharmaceutique, Oumar Kébé, a partagé la vision de sa structure pour la santé et le bien-être des populations africaines

L'on retiendra de son intervention que la responsabilité sociale compte pour 50 % dans le business model de son institution. « 20 % des profits réalisés sont réinvestis dans les infrastructures de santé et dans la formation des professionnels de la santé, des pays les moins avancés », a révélé Oumar Kébé, pour qui l'accès aux médicaments et vaccins doit être une priorité. « Nous voulons faire en sorte que les moins nantis aient aussi accès aux soins de santé et à nos médicaments », a-t-il ajouté.

Au dire de Oumar Kébé, outre la formation des professionnels de la santé, le soutien aux sociétés médicales, la lutte contre la contrefaçon, la pharmacovigilance, le financement de la recherche pré-clinique et développement, figurent également au nombre des actions qui indiquent l'engagement de ce laboratoire en Afrique. Sa collaboratrice, Dr Noellie Touré a, elle, affirmé qu'en Côte d'Ivoire, les actions de responsabilité sociale ont porté sur le financement de projets communautaires, en partenariat avec l'Unicef en 2009, en vue d'améliorer la couverture vaccinale dans la commune d'Abobo et des dons d'Albendazole pour lutter contre la filariose lymphatique (plus connue sous le nom d’éléphantiasis) et le déparasitage en milieu scolaire. Par ailleurs, pour soutenir la Côte d'Ivoire au lendemain de la crise post-électorale, le laboratoire GSK a fait un don de médicaments pour un montant de 88.350.000 fcfa et un don de 19.500.000 fcfa à l'Ong Save The Children pour soutenir son travail de protection des enfants déplacés au Liberia. Ceci, en marge d'une campagne de lutte contre l'Asthme et des actions de volontariat communautaire menées par les employés de ce laboratoire pharmaceutique.

Franck SOUHONE

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Franck Souhoné

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2

Videodrome