Police nationale, admis recalés de 2010 : Ce que le ministre Hamed Bakayoko a décidé


04/01/2014
Les 1.476 candidats de la session 2010 du concours d’entrée à l’Ecole nationale de la Police (Enp) dont les résultats ont été invalidés (en septembre 2011), ont le regard désormais tourné vers le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité (Memis), Hamed Bakayoko.

De fait, de sources policières, le premier policier de Côte d’Ivoire a décidé de prendre à bras le corps le « dossier », au cours d’une réunion importante tenue le jeudi 26 décembre 2013, dans le cadre des préparatifs des fêtes de fin d’année. Aux officiers et commissaires présents à cette rencontre, le Memis aurait rassuré de la diligence avec laquelle le dossier des admis devrait être traité. Les sources ont également avancé que le Président de la République sera officiellement saisi.

Signalons que depuis septembre 2011, plusieurs concours organisés avant la crise post-électorale dont celui de la session 2010 d'entrée à l’Enp ont été invalidés. Des candidats, leurs parents, des associations et fédérations ont parcouru les ambassades, les chancelleries et les organismes internationaux afin de plaider leur cas auprès des autorités ivoiriennes.

M’BRA Konan

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2