Tonton Bouba : « RFK mérite une journée nationale »

Hommage à Roger Fulgence Kassy


22/01/2014
Roger Fulgence Kassy face à Alpha Blondy lors d'une émission (PH : DR)
Hier 20 janvier 2014, cela fait exactement 25 ans que Roger Fulgence Kassy affectueusement appelé ‘’Ful’’ est parti. Concepteur et producteur des émissions comme Super Star Station, Nandjelet, Jamboree, Tremplin devenu Podium en 1977 et Première chance, Roger Fulgence Kassy a contribué à l’émergence de plusieurs artistes dont Alpha Blondy, Frédéric Ehui Meiway.

Serge kassy rend un hommage à celui qui dont l'espace RFK de la RTI porte le nom. A travers Podium, Première chance, RFK show, l' animateur télé vedette des années 70 et 80, Roger Fulgence Kassy (RFK), né en 1956, s'est fait une renommée. Il a quitté la terre des hommes un 20 janvier 1989./ Grâce à son talent, l'enfant de Kocumbo a donné à la Côte d'Ivoire ceux qui aujourd'hui sont les ténor de la musique Ivoirienne. «Il a permis à des anciennes gloires de la musique de renaître de leurs cendres. Des artistes comme Paul Wassaba, Djimi Hyacinthe et autres ont bénéficié de la maestria de ‘’Ful’’ pour reconquérir le public. Il a été aussi celui qui a permis à de jeunes animateurs comme Yves Zogbo Junior, Georges Aboké, et autres d'être des professionnelle du micro », fait savoir l’artiste Serges Kassy. « Tant qu’il y aura des hommes et des femmes sensibles à la chose musicale et capables d’apprécier un bon chanteur et une belle orchestration musicale, Podium vivra !» tels sont les paroles de l'un des morceaux de Serge Kassi en hommage a RFK. «Mon plus grand regret, c’est que ‘’Ful’’ soit parti ce 20 janvier 1989, sans qu’il ait eu le temps de voir ce que je suis devenu le 20 octobre 1990 à la sortie de mon premier album,’’I’ m proud’’», confie Serges Kassy, avant d'ajouter que les artistes sortis de « l’écurie » de Roger Fulgence Kassy, font aujourd’hui la fierté de la musique ivoirienne.

Monique Séka, Ismaël Isaac, Nayanka Bell, Bailly Spinto et Les Woody sont des produits de RFK. Pour Serge Kassy, on devait dédier une journée RFK. «J’avais proposé aux autorités d’alors pendant la construction du Palais de la Culture de donner le nom de ‘’Ful’’ pour ce palais, personne ne m’a écouté. RFK mérite un grand souvenir physique de la Côte d’Ivoire. Ne pas le faire serait bien a dommage », regrette l’artiste. «Au niveau du ministère de la Culture, je souhaite qu’on lui dédie une journée RFK de la jeunesse. Des moments nostalgiques, s'en souvient encore Tonton Bouba, l'un de ces proches collaborateurs de la RTI. « Roger Fulgence Kassy, Bandaman Debach et paix à leurs âmes Traoré Amadou Sékou et Soumahoro Kanaté, avions des relations très intimes. Nous formions une grande équipe d’amis. Avec RFK, on travaillait partout, au bureau comme en voiture. A tout moment, on travaillait. Roger Fulgence Kassy était un professionnel et un grand bosseur », témoigne Aboubacar Touré.

Le créateur de Podium. Une émission que Tonton Bouba dit regretter de son inexistence depuis un moment. Parce que, soutient-il, « Podium a permis à la Côte d’Ivoire d’avoir de grands artistes ». Un quart de siècle après, Serges Kassy déplore que l’engouement autour de RFK, se soit effrité au fil des années. « Aucune des promesses n’ont été tenues. Les pèlerinages promis par ses nombreux fans n’ont duré qu’une année. Les concerts promis chaque année pour célébrer l’anniversaire de sa mort n’ont duré que 3 ans. Ce jour là, toutes les émissions de Roger Fulgence Kassy doivent être diffusées aux Ivoiriens en mémoire de ‘’Ful’’ pour permettre aux générations à venir de connaître qui était l’homme RFK », conclu Serges Kassy. Quand Aboubacar Touré, il pense qu’« une rue aurait pu s’appeler Roger Fulgence Kassy pour reconnaître le mérite de l’homme ».

Chrisrian Guehi (STG)

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

1 | 2