Electricité: Les raisons profondes des coupures de courant


20/03/2015
(Photo d'archives pour illustrer l'article)
Les perturbations constatées dans la fourniture d'électricité dans certains secteurs du district d'Abidjan dont Adjouffou, Gonzagueville, route de Bassam, 2 Plateaux- Centre, Bingerville, Riviéra, Zone industrielle de Yopougon, Yopougon Niangon et quartier Millionnaire, ont des causes profondes.

Selon des cadres du ministère du Pétrole et de l'Energie, ces coupures d'électricité sont liées à la présence de fraudeurs et de revendeurs sur le réseau électrique, surtout dans plusieurs quartiers populaires, occasionnant des surcharges et des pannes sur le réseau électrique, à la prépondérance du phénomène des « câbles piochés » du fait des travaux de voirie et qui endommage considérablement le réseau électrique souterrain. « Ces problèmes sont surtout rencontrés dans les zones de Yopougon, Treichville, Marcory, Cocody Deux Plateaux, Riviéra, Plateau et Abobo », indique notre source. Il y a également l’augmentation rapide des charges (consommation) sur l’ensemble de la ville d’Abidjan, occasionnant des surcharges sur les liaisons moyenne tension, notamment à Port Bouet, Yopougon et Bingerville.

La période actuelle de forte chaleur, avec des variations brusques de température constitue aussi un autre élément perturbeur au niveau du réseau électrique. Les conséquences sont nombreuses. L'on peut citer entre autres le déclenchement (interruption automatisée du service) aux heures de pointe en raison des surcharges observées dans certains quartiers, les coupures longues en cas d’incident car les « départs secours » sont eux-mêmes surchargés, la détérioration de matériel à la suite d’échauffements dus aux charges élevées, ainsi qu'au délai d’intervention rallongé lors des destructions de matériels suite aux agressions du réseau par le piochage de câble pendant des travaux de voiries ou d’installation de fibre optique. Toutefois des mesures ont été prises à l'effet de faire face à cette situation.

Le ministère du Pétrole et de l'Energie à travers la société d’État CI-Energie, a pris l'initiative d'engager des investissements importants. Il s'agit notamment de la pose sur le réseau électrique d’équipements de détection plus rapide des pannes ainsi que le renforcement des transformateurs dans les postes sources de Bia Sud, Yopougon 2 et Abobo. Cette société a également pris l'option de faire des travaux de restructuration sur le réseau Hta et la construction de nouveaux départs Hta (Angré 2, Accadémie 2, Moineaux 2, Amara 2, Maroc, Gonzagueville, etc.) dans les postes sources existants afin de soulager les départs surchargés, sans oublier la construction de plusieurs postes sources (Azito, Anoumabo, Djibi etc.) avec leurs départs associés pour une meilleure répartition des charges, et une reprise rapide de la clientèle en cas d’incidents.

B. GUEU

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Bertrand Gueu

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2