Santé des populations: La traque des cliniques privées illégales démarre


25/08/2015
Le Dr Raymonde Goudou est déterminée à faire le nettoyage au sein des structures sanitaires privées. (Photo d'archives)
La ministre de la Santé et de la lutte contre le sida, Dr Raymonde Goudou Coffie, a décidé de faire le grand nettoyage et de mettre de l'ordre au sein des cliniques, polycliniques et infirmeries privées.

Selon un communiqué émanant de son cabinet, qui nous est parvenu hier lundi 24 août, une équipe du ministère de la Santé procédera dans les jours à venir, au contrôle des autorisations d'ouverture et des normes techniques telles que recommandées par l'Organisation mondiale de la santé (Oms).

Cette équipe sera composée d'inspecteurs, d'agents de la direction des établissements sanitaires (Deps) et de la direction des infrastructures, de l'équipement et de la maintenance (Diem). Cette traque des structures sanitaires privées fonctionnant dans l'illégalité devrait permettre d'assainir quelque peu le milieu.

Tout en demandant à ces structures sanitaires privées de réserver un bon accueil à cette équipe chargée de les contrôler et de s'assurer de leur existence légale, Dr Raymonde Goudou Coffie met en garde les propriétaires de ces structures contre toute agression sur ces agents assermentés. La ministre de la Santé prévient que ces agressions feront l'objet de poursuites judiciaires.

Franck SOUHONE

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Franck Souhoné

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2

Videodrome