Formation en alphabétisation, initiation aux Tic et en éducation financière/ La première ‘’Maison digitale'’ de Yopougon inaugurée


07/03/2016
Claudine Kouadio a expliqué le bien fondé de l’installation des Maisons digitales à Abidjan. (Photo DR)
Annoncée en conférence de presse, le jeudi 3 mars 2016, au siège de la Fondation Orange Côte d'Ivoire Télecom (Focit), la première ‘’Maison digitale'’ logée au foyer des jeunes de Yopougon-Saguidiba, a été officiellement inaugurée, le vendredi 4 mars 2016.

L’objectif de ce projet initié par la Focit, vise à permettre aux 1000 femmes des cinq associations retenues (l’Ong Femmes et Tic de la Riviera 2, la Fedoci d’Abobo, Unir et Servir de Dabou, Siguidya de Treichville et Jeunesse et Action de Yopougon) de bénéficier d’une formation en alphabétisation, de s’initier aux Tic et en éducation financière. «Nous entendons contribuer à l’autonomisation des femmes, favoriser leur insertion professionnelle par l’alphabétisation, la formation en entrepreneuriat de base et de bonnes pratiques de gestion des Activités génératrices de revenus (Agr), promouvoir l'inclusion numérique des femmes en les familiarisant avec les outils numériques et les logiciels de base», a déclaré Claudine Kouadio, Manager senior projet à la Focit, à cette occasion. Elle a, en sus, invité les femmes, en particulier, à s’approprier le projet. «Ce projet est là pour vous. C’est vous qui allez le faire vivre», a-t-elle soutenu. Dans le même sens, Brigite Audit, Secrétaire général de la Fondation Orange France, a fait l’historique du projet, avant d’indiquer que ce programme qui vise à déployer quatre autres Maisons digitales dans quatre pays d’Afrique est capital pour sa fondation. Laquelle accorde, depuis sa création, un volet important à l’éducation, selon elle. Bien avant, Coulibaly Yaya, représentant le maire de Yopougon, a dit sa reconnaissance à ladite fondation qui oeuvre pour un monde plus juste et égalitaire en matière d’éducation numérique. Aussi a-t-il dit le soutien de la mairie à accompagner ce projet de Maison digitale qui connaît, selon lui, un engouement palpable, depuis son ouverture, le 8 février 2016. Notons qu’outre la présence de représentants des ministères dela Promotion de la Femme, de la Famille, et de la Protection de l’enfant, de l’Economie Numérique et de la Poste, la responsable de la Fondation Orange Mali était également présente.

Séverin DJAHA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Severin Djaha

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2