Manifestation des agents de l'Institut de cardiologie d'Abidjan (Ica) : La direction générale réagit

« Il s’est posé un problème d’interprétation des textes réglementaires »
28/08/2017
Manifestation des agents de l'Institut de cardiologie d'Abidjan (Ica) : La direction générale réagit

Jeudi 24 août 2017, certains agents de l’Institut de cardiologie d’Abidjan ont protesté contre les modalités d’octroi de la prime d’intéressement annuel au personnel.

Le vendredi 25 août 2017, la direction générale de l'Institut de cardiologie d’Abidjan (Ica) a apporté des éclairages. « Au cours des échanges avec les agents, il s’est posé un problème d’interprétation des textes réglementaires », a déclaré le directeur général, le professeur Séka Assi Rémi, dans un entretien réalisé par son service de communication dont nous avons reçu copie. Le Pr. Séka Assi Rémi a relevé que ces incompréhensions découlent des accords convenus des différentes rencontres d’échanges entre les deux parties.

Sur le même sujet: Santé Publique/ ça grogne fort à l'Institut de carrdiologie d'Abidjan

Selon le directeur de l'Ica, c’est d’un commun accord que la direction de l'institut et les agents ont sollicité l’arbitrage juridique du directeur de cabinet du ministère de la Santé et de l’hygiène publique. Par ailleurs, il a fait savoir ''qu'à la rencontre qui s’est tenue à son cabinet le 26 juillet 2017 entre la direction de l’Ica et une vingtaine d'agents, le directeur de Cabinet avait conclu que la plainte des agents de santé était sans objet, au regard des documents qui lui avaient été présentés''.

En outre, a-t-il ajouté, la ministre de la Santé a demandé aux deux parties de proposer des personnes pour le comité de réflexion destiné à proposer les axes d’amélioration de l’Arrêté contesté. En ce qui concerne la prime d’intéressement, le professeur Séka a indiqué avoir reçu des instructions pour effectuer le payement conformément aux modalités habituelles. A ce titre, il a déclaré qu'il est donc raisonnable d'octroyer aux agents une partie de l’intéressement, ne serait-ce que par rapport à la contribution qu’ils apportent à l’Ica.

Pour ce qui est de la situation des Médecins bi-appartenant, il s’agit en réalité de l’ensemble de leur revenu. Ce qui constitue leur salaire brut tel qu’indiqué dans l’arrêté interministériel N°249 du 13 septembre 2000 en son article 4. Malgré ces efforts réalisés, les agents ont crié à l'injustice et perturbé les services. Une médiation initiée par des représentants des syndicats de la Santé a permis de lever le sit in, pendant que les discussions se poursuivent à l’effet de trouver des solutions de sortie de crise. Des assurances ont été données aux malades, à la communauté nationale et internationale, et toutes des dispositions sont prises pour assurer la continuité des soins et des services. Les agents de l’Ica ont été invités à faire prévaloir, dans tous les actes présents et à venir, les valeurs de la charte éthique qui sont : Responsabilité, Excellence, Esprit d’équipe, Equité et Intégrité.

 

Marcelle AKA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Marcelle Aka

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2