Opération « Grand Ménage » : Anne Ouloto choquée dans plusieurs quartiers


05/02/2018
Opération « Grand Ménage » : Anne Ouloto choquée dans plusieurs quartiers


La 12ème édition de l'opération''Grand Ménage' 's'est déroulée, le samedi 3 février 2018. Pour la circonstance, la ministre de la Salubrité, de l'Environnement et du Développement durable, Anne Désirée Ouloto, a sillonné plusieurs quartiers dont williamsville, Agban, Abobo St Joseph, Abobo Samaké, Aboboté extension et Yopougon Gesco.

La ministre, qui a mis la main à la pâte, a été parfois choquée et déçue face au constat fait dans plusieurs quartiers des communes d'Abidjan. De fait, malgré ses appels à un environnement sain, à un cadre de vie assaini et salubre, les populations du District autonome d'Abidjan continuent de jeter les ordures et d'uriner à tout vent, dans les rues. C'est donc avec un cœur en peine que son équipe et elles, se sont employées à débarrasser des montagnes d'ordures entreposées sous les ponts d'Adjamé-Liberté et d'Agban, dans la commune d'Adjamé. Aucune des communes (Adjamé, Abobo et Yopougon) visitées dans le cadre de la 12ème édition de l'opération de salubrité, initiée par le gouvernement ivoirien, n'a présenté une bonne image. Elles ont toutes péché par les tas d'ordures déposés çà et là, et qui dégageaient des odeurs nauséabondes, à couper l’appétit.

Sur le sujet: Opération « Grand Ménage » en Côte d'Ivoire : Des maires boycottent l'activité

La situation d'insalubrité constatée dans les différentes communes, a fait dire à la ministre que le nœud gordien de la lutte contre l'insalubrité, réside dans le changement de comportement. Elle a donc pris le pari d'axer ses actions sur le changement de comportement, à travers des séances de sensibilisation au profit des populations. « Nous devons voir comment changer ces comportements ? Comment aider à changer les mentalités? Toutes ces actions répondent à un souci d'amener les gens à ne plus salir les espaces publics ; à ne plus transformer les chaussées en dépotoirs ; à ne plus agresser les caniveaux en y jetant des ordures ménagères », a-t-elle révélé. Anne Désirée Ouloto s'est aussi aperçue qu'il faut renforcer la politique de gestion de déchets ménagers. C'est pourquoi elle a pris des mesures, des décisions et entrepris des reformes appuyées par le gouvernement.

A ce propos, elle a laissé entendre qu'une ambitieuse politique de gestion des ordures, a été mise en place. La mise en route de ce nouveau programme, selon elle, va transformer les villes de Côte d'Ivoire et particulièrement celle d'Abidjan. Car, comme l'a fait observer la ministre, la gestion des ordures ménagères en Côte d'ivoire se fera, dans quelques semaines, selon les normes internationales. Pour ce faire, a-t-elle confié, des opérateurs compétents ont été sélectionnés, au terme d'un appel d'offres international. Il est question également, a souligné Anne Ouloto, d'ouvrir des Centres de transfert, d’enfouissement technique, et de valoriser le recyclage des déchets. Toutefois, la ministre est consciente que ces différentes mesures ne produiront l'effet escompté que si les populations répondent favorablement au message.

C'est pour cette raison qu'elle les a invitées à s'approprier l'opération « Grand Ménage », qui se tient le 1er samedi de tous les mois. Celles-ci, à travers leurs porte-parole, ont pris l'engagement d'aller en guerre contre l'insalubrité. Elles ont, par ailleurs, montré leur détermination à bouter l'insalubrité hors des frontières ivoiriennes, en procédant au ravalement des façades de certaines maisons.

 

Elysée YAO

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Elysée Yao

|

  • SOURCE: Soir info

Videodrome