Côte d'Ivoire: 6 ans après, le Tribunal Militaire d'Abidjan se dote de 9 nouveaux avocats militaires


14/11/2018
Côte d'Ivoire: 6 ans après, le Tribunal Militaire d'Abidjan se dote de 9 nouveaux avocats militaires
09 nouveaux avocats militaires issus de tous les corps d'armées ont prêté serment

Le Tribunal Militaire d'Abidjan (TMA) vient d'étoffer son personnel de neuf nouveaux avocats et experts militaires. Ces derniers ont prêté serment ce mercredi 14 Novembre 2018 en présence du commissaire du gouvernement, le colonel Ange Bernard Kessy, Procureur militaire.

2012-2018. cela fait exactement 06 ans jours pour jours que le Tribunal Militaire d'Abidjan n'avait pas connu de prestation de serment d’avocats militaires. Aujourd’hui, c'est chose faite. 09 nouveaux avocats militaires issus de tous les corps d'armées (Police, Gendarmerie, Terre, Air, Mer) ont prêté serment, ce mercredi, pour compléter l’effectif des avocats militaires.

«Jusqu’en 2011, il y avait 7 avocats militaires, ce qui était largement insuffisant au regard des normes internationales. La dernière prestation de serment d’avocats militaires, remonte à 2012. 8 avocats militaires avaient complété l’effectif à 15. Aujourd’hui, 6 ans après on se retrouve avec les mêmes besoins en raison des départs à la retraite, des décès et des affectations à l’étranger. Le nombre d’avocat a considérablement diminué alors que le volume d’affaires ne fait qu’augmenter devant la juridiction militaire. Il y a donc lieu de faire appel à de nouvelles candidatures pour étoffer l’effectif de nos défenseurs militaires», a expliqué Ange Kessy.

Dans deux semaines, apprend-on, ce serait le tour de 2 nouveaux magistrats militaires dont 1 femme et 56 nouveaux assesseurs qui composent la Chambre de jugement et de contrôle de l’instruction, de prêter serment. «Le Tribunal Militaire d’Abidjan a reçu des missions de plus en plus diversifiées. En dehors de la répression, il est chargé de diffuser le Droit dans les Armées. Il y a donc lieu de renforcer son personnel et de fortifier ainsi l’Etat de droit dans notre pays», a rappelé le commissaire du gouvernement.

Pour sa part, Me Kacou Banti, doyen des avocats militaires près le TMA, s'est félicité de la nouvelle image que tente de donner le procureur militaire, Ange Kessy, au Tribunal Militaire d'Abidjan non seulement, mais aussi de la lutte engagée contre le racket des forces de l'ordre. Il a exprimé la joie du barreaux de recevoir ces neuf nouveaux avocats en leur sein mais surtout leur a rappelé les obligations qui les attendent. «Soyez des gens rassurants, credibles et digne de confiance. Vos frères d'âme doivent pouvoir compter sur vous. Ne rechignez pas face à la formation. Pour être des avocats modèles, vous devez vous former sans relâche. Vous n'êtes que des défenseurs militaires. Votre mission est contenu dans le code de procedure militaire», leur a-t-il signifié.

David YALA

David YALA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2