Santé/ Alerte ! 4 décès sur 5 surviennent par une crise cardiaque


06/07/2019
Santé/ Alerte ! 4 décès sur 5 surviennent par une crise cardiaque
Les responsables de la Fondation Orange ont remis le matériel médical à l’Ica (Ph. S.D.)

Les maladies cardiovasculaires constituent la première cause de mortalité dans le monde. Selon Joseph Pitah, Président du conseil de gestion (Pcg) de la Fondation Orange Côte d’Ivoire (Foci), l’Organisation mondiale de la santé (Oms) soutient que 31 % des décès dans le monde sont dus à cette maladie.

4 décès sur 5 surviennent par crise cardiaque ou Avc, et 75 % des décès proviennent des pays à revenus faibles ou intermédiaires. Pour ce qui est de la Côte d’Ivoire, 80 % des cas de malformation cardiaque enregistrés, n’ont pas la possibilité d’être pris en charge faute d’équipements de chirurgie adéquats, particulièrement en cardio-respiratoire. C’est à l’occasion de la cérémonie de remise d’équipements (tables de réanimation néonatales, moniteur de tension artérielle) et de médicaments à la Fondation de l’Institut de cardiologie d’Abidjan, le mercredi 4 juillet 2019, au Centre hospitalier universitaire (Chu) de Treichville, que Joseph Pitah a livré ses informations.

Il a outre cela, indiqué, en présence de ses collaborateurs et du personnel médical, que cette action s’inscrit dans la dynamique de la Foci, de lutter contre les maladies cardiovasculaires et l’hypertension artérielle. « Depuis 2008, nous accompagnons la Fondation Ica, partenaire principal sur cet axe majeur, à travers le renforcement du plateau technique (équipements, médicaments et des prises en charge d’enfants malades du cœur) », a-t-il fait savoir. Avant de préciser que la Fondation n’est pas à sa première initiative. «En décembre dernier, nous avons remis un chèque d’environ 10 millions de F Cfa, devant servir à l’achat du matériel. Aujourd’hui, nous procédons à la remise officielle du matériel qui permet de prendre en charge les cardiopathies congénitales infantiles », a-t-il annoncé. Mieux, il a dit l’espoir de la Foci de voir cette action contribuer à renforcer les capacités techniques du service cardio-pédiatrie de l’Ica ; de faciliter l’accès aux soins et la prise en charge médicale dans le domaine de la cardiologie, aux populations les plus vulnérables, particulièrement les enfants ; et d’améliorer la prise en charge des enfants atteints de cardiopathie congénitales afin de leur assurer un avenir plein de promesses.

Se félicitant de l’acte posé par la Foci, Pr Remy Séka, directeur de l’Ica, a salué toutes les actions de la Fondation qui contribue, depuis des années, à soulager les malades du cœur. Quant à Nazaire Gounongbé, Président du conseil d’administration (Pca) de la Fondation Ica, il s’est réjoui de voir la Foci, son partenaire traditionnel, répondre toujours à l’appel de sa structure. Car, « depuis 2008, c’est près de 80 millions de F Cfa que la Foci a investis au profit des malades du cœur ».

Séverin DJAHA

 

Severin Djaha

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2