Lancement de la Journée Internationale de la Femme : Ly Ramata lance les festivités de l'édition 2020 à Abidjan


20/02/2020
Lancement de la Journée Internationale de la Femme : Ly Ramata lance les festivités de l'édition 2020 à Abidjan
Ly Ramata exhorte les femmes à sortir massivement le 7 mars pour commémorer la journée internationale de la femme.

Placée, sous le haut patronage de la grande chancelière de l’ordre national Henriette Dagri Diabaté et la présence effective de la Première dame, marraine statutaire de la célébration, la Journée Internationale de la Femme (Jif 2020) se déroulera le 7 mars dans la commune d’Anyama. À cet effet, la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Bakayoko Ly Ramata a procédé, le jeudi 20 février 2020, au lancement officielle de ladite célébration, au palais de la culture de Treichville.

 

C'est au cours d'une cérémonie festive que s'est déroulée le lancement de cette édition 2020 autour du théme "la promotion de la femme, un atout pour une paix durable en Côte d’Ivoire". Selon la ministre Ly Ramata, ce thème découle des réalités ivoiriennes et vise à contribuer à la consolidation de la paix.
« Cette thématique en lien avec la paix trouve sa pertinence au regard de l’année électorale de l’année 2020 et se conçoit comme un appel à toute et à tous à préserver cette paix qui est comme une seconde religion en Côte d’Ivoire », a indiqué la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant.

En présence de plusieurs membres du gouvernements, guides religieux, ambassadeurs et d'une pléiade d'autres personnalités, la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, le professeur Bakayoko-Ly Ramata , a expliqué que cette journée du 8 mars constitue une opportunité pour le gouvernement de faire le bilan des acquis en matière d’égalités et de chances. Cela en permettant de mettre en lumière les progrès significatifs qui ont été réalisés dans la vie des femmes ivoiriennes, notamment la loi sur le quota de 30% candidats promulguée le 14 octobre 2019 par le Président ivoirien Alassane Ouattara. De ce fait, elle a réitéré ces remerciements au Chef de l’État pour cette loi de 30 %. « Cette loi va augmenter le nombre d’élue des femmes dans les assemblées, qui reste encore faible », a salué la Ministre avant d’ajouter la nomination par le Chef de l’Etat des femmes à des postes de responsabilités à la fonction publique et au Sénat.

Quoique en dépit de tous ces efforts du gouvernement, des défis restent encore à relever. Notamment, la question des femmes analphabètes et la question des violences basées sur le genre, qui constituent une entrave à l'épanouissement de la femme et qui ne lui permet pas de jouer son rôle amplement dans la promotion de la paix et de la cohésion sociale. Tel a déploré la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Bakayoko Ly Ramata.

Cependant, en ce qui concerne le rôle de promotion de la paix joué par les femmes, Ly Ramata a révélé que la Côte d’Ivoire a été le premier pays en Afrique à se doter en 2007 d’un plan d’action de mise en œuvre de la résolution 13-25, femme paix et sécurité et le 16ème pays au monde. « Ce plan d’action qui a connu une révision en 2019, constitue une opportunité pour les femmes ivoiriennes », a-t-elle affirmé.

Pour cette édition, un village de la Jif sera érigé du 5 au 7 mars 2020 à Anyama avec comme innovations: un stand photo pour les personnalités politiques, un stand pour le don de sang, un stand studio pour les interviews, et une exposition photo des héroïnes en politique, en cohésion sociale, en paix et en autonomisation de la femme.

Notons que le thème international de cette commémoration est : « Je suis de la Génération Égalité : levez-vous pour les droits des femmes ! ».

Josée BOUAFFOU (Stg)

1 | 2